07:07 PROJETS

Le Théâtre du Jura est bâti entre commerces, parkings et logements

Écrit par: Philippe Chopard
Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Le canton du Jura l’a espéré, désiré même, réfléchi et finira par en disposer dès septembre. La construction de son Théâtre se termine en plein cœur de Delémont, pour proposer une salle de 500 places, ainsi que des locaux de répétition et de création. Le tout dans un vaste complexe comprenant encore un centre commercial, 108 logements, deux étages de parking, une esplanade et un restaurant.

Théatre du Jura 1

Quelle: Philippe Chopard

Depuis l’esplanade du complexe, l’accès au théâtre débouche sur le foyer supérieur, à mi-hauteur de la salle de spectacles de 500 places.

L’entreprise générale HRS s’est engagée dans un chantier inhabituel pour elle en construisant ce futur théâtre. Justement  par le fait qu’elle doit collaborer avec des partenaires aux compétences très pointues.

Le Théâtre du Jura, qui proposera ses premiers spectacles en principe dès le mois de septembre, est donc un vaste terrain d’expériences nouvelles pour le chef de projet Jérôme Garat et son équipe. Surtout lorsqu’il s’agit de mener deux chantiers en simultané, ainsi que composer avec des interventions de la Ville de Delémont sur les espaces extérieurs et la rue de Bâle adjacente au chantier principal.

Si les éléments construits de ce complexe sont de nature disparate – entre commerce, logements et lieu culturel –, son architecture lui confère une très grande unité. Le béton de ses façades est presque  partout revêtu de briquettes en clinker.  Au faîte du futur théâtre et des trois immeubles de logement sont posées des couvertures en plaques de fibre-ciment qui participent aussi à cette unité architecturale. « Nous avons choisi ces matériaux pour assurer une plus grande durabilité », explique Jérôme Garat. Ceux-ci contrastent donc un peu avec des façades qui recourent au bois. Ce dernier n’est cependant pas absent, puisqu’il se trouve au dernier étage de chacun des trois immeubles d’habitation. L’ensemble est donc du plus bel effet, pour jouer son rôle de liaison entre la vieille ville de Delémont et la gare.

La construction du théâtre proprement dit a souffert de différents retards dus à la crise sanitaire. Le chantier, démarré en automne 2019, a été momentanément suspendu. « Nous avons repris au printemps 2020 en effectif très réduit, mais avons dû composer avec quelques quarantaines et imprévus qui ont pesé sur notre planning », poursuit Jérôme Garat. Malgré les contrôles sanitaires fréquents, le chantier a pu retrouver un rythme plus normal depuis quelques mois. Cela pour la plus grande satisfaction de tous ses acteurs.

Une galette de béton en commun
L’ensemble du Ticle repose sur une galette de béton de trois niveaux construite sur une nappe phréatique. Côté théâtre, les trois étages abritent trois foyers successifs, pour une hauteur de 12 m correspondant à la salle de spectacles de 500 places qui y a été aménagée. Le niveau inférieur est

doté d’un accès pour le déchargement des décors nécessaires à chaque spectacle. Sanitaires, loges – individuelles et collectives – et ateliers complètent le bâtiment. En annexe, deux salles, l’une vouée à la création et au travail des comédiens, et l’autre réservée aux sociétés locales, proposent des espaces de répétitions et de rencontres.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.