15:07 PROJETS

L’équivalent de 30 terrains de football pour détecter les extraterrestres

La Chine se lance à la chasse aux extraterrestres avec son nouveau télescope géant sphérique de 500 mètres d’ouverture.Sa construction terminée, il devrait rentrer en fonction en septembre.

Le télescopeArecibositué à Porto Rico, qui était considéré comme le plus grand télescope du monde avec ses 500 m d’ouverture vient d’être détrôné.Eneffet, leFAST(abréviation en anglais),et sa forme sphérique pour une ouverture de 500 m(196 000 m2),ledépasselargement.Situé dans la provinceGuizhou, au sud-ouest de la Chine, cet ouvrage comprend pas moins de 4 450 panneaux triangulairesdisposésdans une vallée karstique permettant de supporter la structure.


Sa surface est équipée d’un système d’optique active permettant d’ajuster la parabole selon différente organisation pour un diamètre efficace de 300 m.L’antenne peut être observée jusqu’à une distance angulaire de 40 degrés du zénith.Elle peut ainsi examiner dans une fourchette de fréquence entre 0,07 et 3 GHz avec une précision de pointage de 4 secondes.


5 bouteilles de vin par habitant !
« Si l’on remplissait « l’assiette » du télescope de vin, il y aurait assez de liquide pour donner cinq bouteilles de vin aux sept milliards d’habitants de la terre », déclarait un scientifique pour illustrer la grandeur de la construction.Cette dernière aura nécessité cinq ans de travaux et coûté la bagatelle de 160 millions de francs.


Les scientifiques ont déjà commencé les essais sur le nouvel outil et espèrent une mise en service pour septembre.Ala fin decette période, le télescope aura le potentiel de découvrir de nouveaux objets inconnus pour mieux comprendre l’origine de l’univers et encourager la recherche mondiale d’une vie…extraterrestre.


Point du départ du programme spatial chinois
En ligne de mire de ce monstre d’observation se trouve le programme spatial chinois.Ce dernier devrait profiter du télescope pour se mettre en quête des fameuses ondes gravitationnelles, dont la découverte a été prouvée récemment, mais aussi en vue d’obtenir plus d’informations sur les quasars(galaxie particulièrement lumineuse)et les pulsars(étoiles qui tournent sur elles-mêmes en seconde).Point de départ du programme spatial, la Chine espère envoyer l’un de ses ressortissants sur la lune en 2036 et construire une station spatiale, dont les plans sont en cours d’élaboration.

Ailleurs dans le monde, un autre télescope est actuellement construit dans le désert chilien de l’Atacama.Financé par l’Europe, il devrait voir le jour d’ici 2024 sur un territoire réputé par la clarté dans le ciel.Ala différence deFAST, qui repose sur un signal radio étendu grâce à la taille de « l’assiette », celui-ci devrait ressembler à un engin plus classique avec « seulement » 39 m de diamètre.

https://www.youtube.com/embed/dJPSjiH1uYs?autoplay=0&start=0&rel=0

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.