13:05 PROJETS

«Les 6 toits» a vu le jour au cœur de la zone industrielle des Charmilles

Teaserbild-Quelle: Les 6 toits

Reconversion urbaine. Les Charmilles s’enrichissent d’un pôle de création ouvert au public, qui accueille notamment le Conservatoire populaire, Contrechamps, l’Orchestre de Chambre de Genève et Eklekto. Inauguration la semaine dernière.

Hébergés dans un ancien hall industriel, les espaces ont été aménagés à l’aide de modules en bois insonorisés et vitrés, en matériaux recyclables et démontables pour être réutilisés dans un autre lieu à la fin du bail.

Crédit image: Les 6 toits

Hébergés dans une ancienne halle industrielle, les espaces ont été aménagés à l’aide de modules en bois insonorisés et vitrés, en matériaux recyclables et démontables. Ils pourront être réutilisés dans un autre lieu à la fin du bail.

La façade de l’édifice affiche fièrement ses origines. Avec ses sheds, ses six toits en dent de scie, l’immeuble est emblématique du monde ouvrier et industriel. Aujourd’hui les temps modernes se déclinent diffèremment et font la part belle à la musique et aux arts en général.

Situé en pleine zone industrielle des Charmilles (ZIC). «Les 6 toits» est désormais un lieu de création et médiation artistiques de plus de 800 m2. Cet espace artistique s’inscrit dans la stratégie de revitalisation de la ZIC portée depuis 2016 par la délégation à l’innovation sociétale de la Ville, qui vise notamment à ouvrir le site au quartier et à ses habitants.

Espaces pluridisciplinaires
Imaginé par le bureau d’architectes Frei & Stefani, «Les 6 toits» propose deux espaces de concerts et de représentations théâtrales et pluridisciplinaires, six lieux de répétitions et d’enseignement, un instrumentarium de percussions et des espaces d’échanges et de médiation culturelle.

«L’ambition du projet, explique Philippe Régana, président de l’association "Les 6 toits", est de s’insérer dans une dynamique de quartier plurielle résolument tournée vers la médiation, les arts, l’innovation, la culture, les rencontres et le développement durable. La HEAD, l’ensemble multiactivités Quartet, le développement du périmètre de la Concorde et du Centre Culturel de Châtelaine forment tout autant de viviers foisonnants dans lesquels s’inscrit notre projet.»

Instrument de cohésion sociale
Cet espace novateur reflète la volonté de la Ville de favoriser les synergies et la mutualisation des compétences, ainsi que de promouvoir une offre culturelle accessible, riche et variée. Il s’agit notamment d’ouvrir la ZIC à tous afin de favoriser la cohésion sociale du quartier.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.