09:02 PROJETS

Liebherr bétonne un aéroport de Moscou

A Moscou, les chantiers des deux plus grands aéroports, Domodedovo et Sheremetyevo, avancent à une vitesse vertigineuse en vue du Mondial de football 2018.

Sur Domodedovo, une centrale à béton Liebherr fournit un débit de 190m3/heure.



Dans le cadre du projet de l’Aerotropolis DME, l’aérogare de Domodedovo qui accueille plus de 28,5 millions de passagers par an est vouée à devenir une ville aéroportuaire complète.

Le projet d’extension porte sur la construction de centres d’affaires, de bâtiments de logistique, de zones industrielles, de centres commerciaux, de techno-centres et de centres de communication. Les positions de stationnement des avions sont repensées et la superficie du terminal agrandie. En même temps, le premier aéroport de Russie, Moscou-Sheremetyevo, a investi 867 millions de francs pour des travaux d'agrandissement en vue du Mondial 2018 comprenant la construction d'un nouveau terminal. «Nous pouvons dire avec certitude que la construction avance dans les délais prévus et dans certains cas est en avance», a déclaré Mikhaïl Vassilenko, directeur général de l'aéroport.

Une centrale à béton haut débit
Sur le chantier de Domodedovo, une centrale à béton Liebherr de type Betomix 4.5 DW fournit un débit allant jusqu’à 190 m3/heure. Les quantités de béton nécessaires à la construction de la nouvelle piste d’atterrissage sont ainsi directement livrées sur site. Cette phase devrait s’achever d’ici 2020. La centrale se distingue par son système modulaire qui s’adapte aux exigences les plus diverses. Elle est équipée d’un malaxeur à deux arbres horizontaux de dernière génération. Tous les composants techniques sont disposés de manière clairement ordonnée côté entraînement, et sont facilement accessibles pour les travaux de maintenance et d’entretien.

Moscou-Sheremetyevo a investi 867 millions de francs

Le premier aéroport de Russie est aussi en plein chantier pour des travaux d'agrandissement. Le directeur général de l'aéroport explique «Cela nous permettra d'assurer toute l'infrastructure nécessaire pour le Mondial de football, pour que les invités du pays se sentent à l'aise». Ces travaux, financés essentiellement par des fonds privés, doivent porter la capacité de l'aéroport à 55 millions de passagers par an en 2018 contre 35 millions actuellement et à 90 décollages ou atterrissages par heure, contre 55 aujourd'hui.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.