07:06 PROJETS

L’incinération des animaux de compagnie se dotera d'un nouveau centre à Nyon

Teaserbild-Quelle: Crématoire animalier Suisse SA

Le projet de construction d’un centre d’incinération pour animaux à Nyon (VD) a provoqué une centaine d’oppositions dans le voisinage. Après un examen approfondi, notamment au plan de la protection de l'environnement, la Ville vient de le valider malgré tout. Un recours est déjà annoncé.

Crématoire animalier nyon

Crédit image: Crématoire animalier Suisse SA

Le futur bâtiment sera équipé de filtres pour préserver l’environnement et de panneaux photovoltaïques en toiture.

Evoquer le sort des animaux de compagnie déchaîne toujours les passions. A Nyon (VD), le projet de construction d’un centre d’incinération animalier en particulier.  Malgré la pression exercée par le Conseil communal, la Municipalité vient de le valider et va délivrer le permis de construire, rapporte 24Heures.

Le projet nyonnais de la société Crématoire animalier Suisse SA est prévu dans la zone industrielle, à proximité immédiate d’un quartier d’habitation. Sa mise à l’enquête publique a déjà provoqué une centaine d’oppositions. La Ville ne trouve cependant pas d'argument valable pour accompagner cette fronde.

Exigences environnementales élevées
La société instigatrice veut s’implanter en Suisse romande. Elle propose la construction d’un bâtiment facile d’accès. Ce dernier sera doté de filtres ultramodernes pour l’épuration des gaz de combustion. Le toit sera muni de 200 m² de panneaux photovoltaïques pour assurer les 70% des besoins énergétiques de l’établissement. Ces installations dépasseront les normes suisses les plus restrictives tout en assurant un fonctionnement silencieux et sans émanations nuisibles.

Crématoire animalier Suisse SA dispose déjà de deux centres d’incinération pour animaux à Dübendorf (ZH) et Seon (AG). Le canton de Neuchâtel possède aussi une structure similaire, dans un site discret en bordure de forêt au-dessus du village de Montmollin. Les opposants au projet de Nyon ont eu l'occasion de discuter directement avec la société, et la Municipalité a aussi eu l'occasion de l'examiner avec tout le sérieux requis par la procédure et la loi. Toutefois, elle s'est déclarée sensible aux réserves exprimées par le voisinage. A l'image de ce qui se vit à Lausanne, à proximité du centre funéraire de Montoie. Les riverains ne sont pas convaincus. Ils sont en train de s'organiser pour déposer un recours contre l'octroi du permis de construire.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.