16:01 PROJETS

Mandat d’études parallèles «Centre La Sallaz» à Lausanne

Le fonds immobilier UBS (CH) Property Fund – Swiss Commercial «Swissreal» a lancé en automne 2008 un mandat d’études parallèles dans le cadre du projet de développement du «Centre La Sallaz». Résultats.

Tous les projets sont exposés du samedi 30 janvier au lundi 1er février 2010 à la route de Berne 1 à Lausanne-La Sallaz.

La démarche visait à élaborer une proposition pour un ensemble de trois parties, constitué d’une nouvelle construction sur la parcelle C, soumise à un droit de superficie; du remplacement des bâtiments de la parcelle D; et enfin, sur la parcelle M, de l’assainissement de la tour existante et du réaménagement de son socle.
L’objectif est de construire au cours des prochaines années un nouveau centre avec commerces et habitations autour de la station du métro M2, dans le cadre 
du projet réaménagement de la place de La Sallaz par la Ville de Lausanne.

Au printemps 2009, le mandat a été attribué sous forme de concours aux 9 bureaux d’architectes suivants:
  • Aeby & Perneger SA, Genève.
  • Architram Architecture & Urbanisme SA, Renens.
  • Geninasca-Delefortrie SA, Neuchâtel.
  • Holzer Kobler Architekturen, Zurich.
  • L-Architectes Sàrl, Lausanne.
  • Localarchitecture Sàrl, Lausanne.
  • Pool Architekten, Zurich.
  • Richter & Dahl Rocha bureau d’architectes SA, Lausanne.
  • Martin Spühler Architekten AG, Zurich.

Une évaluation préliminaire a eu lieu en octobre/novembre sous la direction de Tekhne SA, Lausanne. L’accent de cette évaluation portait sur la conformité des projets avec le plan de quartier, la durabilité, les coûts et la rentabilité.
L’examen final des travaux a eu lieu à Lausanne les 26 et 27 novembre 2009 sous la présidence du professeur Dominique Salathé.

Le jury

Experts professionnels:
  • Jean-Luc Kolb, Architecte-Urbaniste, Ville de Lausanne.
  • Bruno Krucker, Architecte ETHZ BSA, SIA, Zurich.
  • Dominique Salathé, Prof. FHNW, Architecte ETH, BSA, SIA, Bâle (Président).
  • Ariane Widmer, Architecte ETH Lausanne, Schéma Directeur Ouest Lausannois SDOL, Renens.

Experts techniques:

  • Roger Heinis, Fiduciaire Immobilier – Dipl. féd., UBS FMCH, Bâle.
  • Jörg Koch, Architecte ETHZ, SIA, MAS REM, UBS FMCH, Bâle.
  • Urs Kueng, Partner Real Estate AG, Zurich.
  • Volker Trommsdorff, Architecte d’Intérieur FH, UBS FMCH, Bâle.

A la fin de la procédure, il a été recommandé au maître de l’ouvrage, le fonds immobilier UBS «Swissreal», de retenir pour développement ultérieur le projet No 3 «Campari Soda» de l’équipe dirigée par le bureau L-Architectes Sàrl à Lausanne.
Les membres du jury ont souligné la qualité élevée des projets remis. Il a cependant été constaté qu’en raison de données de bases particulièrement complexes, aucun projet n’a réussi à traiter de manière complète l’ensemble des problématiques.
Malgré les fortes contraintes volumétriques du Plan Partiel d’Affectation (PPA), les propositions développées présentent une série d’interprétations variées, notamment dans le traitement de la topographie et le dimensionnement de la place publique. La discussion a montré que le contexte urbain et l’appui sur le terrain sont très différents pour les deux principaux volumes à construire, ce qui a conduit certains projets à proposer une réponse particulière pour chaque bâtiment. La critique a également mis en évidence la difficulté rencontrée par les projets respectant le principe d’une plateforme unique formant un socle pour les nouvelles constructions. Les projets qui ont réussi à régler la question d’une transition urbaine dans leur organisation sont apparus comme les plus prometteurs. La proposition la plus radicale émane du projet 03 Campari Soda qui crée deux volumes distincts à l’arrière, légèrement pivotés l’un par rapport à l’autre, pour mettre en valeur la situation topographique particulière du site.

Le meilleur potentiel de développement
Dans la mesure où tous les projets remis demandent encore un développement en profondeur (intégration du M2, concept commercial, dimensionnement et accessibilité, concept structurel, expression architecturale etc.), le collège d’experts estime que ce projet présente le meilleur potentiel de développement. L’implantation des nouvelles constructions apporte une réponse durable et participe à la création d’une nouvelle situation urbaine à l’échelle de ce quartier.

Clarification de l’interface entre ville et métro
Une démarche d’approche par étapes de la complexité particulière de la situation (PPA, interaction avec le M2 etc.) s’avère nécessaire pour atteindre la qualité urbaine et architecturale visée. Le développement du projet 03 CampariSoda devra mettre l’accent sur la clarification de l’interface entre ville et métro, ce qui permettra de préciser son intégration dans le dispositif urbain. Il s’agira également de préciser le traitement des espaces extérieurs (espaces publics, semi-publics et privatifs), qui représentent un aspect fondamental du projet et qui demandent qu’une attention particulière soit portée lors de leur développement par les architectes, le maître d’ouvrage et les autorités. (ba/com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.