09:11 PROJETS

Mieux vaut se tordre que rompre

Qui du chêne ou du roseau est le mieux équipé pour résister aux tremblements de terre? Au Japon, le cabinet d'architectes Kengo Kuma a adapté la fable de La Fontaine et parié sur les fibres de carbone qui plient, mais ne rompent pas. Il a déployé deux rideaux de cordes en fibres de carbone pour renforcer la structure d'un bâtiment contre les séismes.

Quelles méthodes peuvent être utilisées pour renforcer les bâtiments anciens, de manière non invasive et à moindre coût, pour qu’ils puissent résister aux tremblements de terre? Au Japon, où environ 1’500 séismes sont enregistrés chaque année, la préoccupation est omniprésente. Et à cette question, l’entreprise Komatsu Seiren a opté pour une solution originale. La société a préféré le textile à l’acier et au béton pour renforcer la structure de son grand showroom de Nomi, qui a fait l’objet d’une récente rénovation. Spécialisée dans le textile, Komatsu Seiren a, elle-même, mis au point un matériau composite très résistant constitué de fibres de carbone.

Plus de 1000 câbles

La société nippone a demandé au cabinet d’architectes Kengo Kuma de déployer des centaines de cordes en fibres de carbone pour arrimer son bâtiment. Au total, les architectes ont déroulé plus de 1000 câbles depuis le toit de l’immeuble jusqu’au sol. «Le principe est assez simple. Quand le bâtiment penche à gauche, les cordes sur la droite le ramènent à droite, et vice versa», a résumé l’architecte Shun Horiki au magazine Wired.Un rideau, composé de 2’778 tiges, a également été déployé à l’intérieur de l’édifice pour apporter une couche de stabilité supplémentaire. D’après l’architecte, ce type d’approche pourrait être utilisé pour renforcer la structure de constructions fragiles, notamment celles en bois, qui ont tendance à se balancer horizontalement.

Cette technique innovante utilise des fils à haute résistance construits à partir de fibre de carbone, afin de renforcer les structures et les empêcher de s’écrouler sous les secousses sismiques.Ce système implique de relier plus d’un millier de cordes du toit au sol de la structure à protéger. Un rouleau de160 mètres de cette fibre de carbone ne pèse que… 12kilos.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.