14:09 PROJETS

Migros investit le futur avec vue sur la nouvelle gare

Situé entre la gare voyageurs et les quais de débarquement de l’ancienne gare marchandise de Vevey, le Centre des 2 gares ne pouvait pas être mieux nommé. Construit par l’entreprise générale Constantin SA, ce bâtiment offrira 30'000 m2 de surface dédiée au commerces et locaux administratifs.

19415

Vevey change de visage. Tout particulièrement son secteur Nord-ouest, bordé par la ligne CFF et la Veveyse. La transformation a débuté il y a quelques années avec les anciens Ateliers de constructions mécaniques métamorphosés en habitations modernes: les Moulins de la Veveyse. Dans le futur, la Cour aux marchandises, vaste friche industrielle de plus de 25'000 m2 aujourd’hui parking à ciel ouvert, se transformera en un complexe mixte d’habitat et activités: neuf immeubles d’habitation avec 300 à 400 logements et quelques 300 places de travail.
Mais Vevey n’attend pas: le développement est déjà l’œuvre entre ces espaces et se dénomme «Centre des Deux Gares». Un imposant et élégant bâtiment est en train de sortir de terre sur l’ancienne friche où s’élevait il y a peu la bâtisse délabrée des «Temps Modernes». L’emplacement est plus que stratégique. Car si le chantier actuel se contente de faire face à la ligne de chemin de fer, il en sera différemment dans quelques années. L’édifice sera tout simplement aux premières loges de la gare transformée de Vevey. En effet, les quais vont être rallongés de plusieurs centaines de mètres vers l’ouest et des passages mèneront quasi directement les passagers vers ce nouvel immeuble qui sera principalement occupé par un centre commercial avec Migros Vaud et des locaux d’affaires.

Trois étages de commerces
«Nous ne sommes que locataires, précise Thierry Bellorini, chef de projets au département immobilier de Migros Vaud. Mais nous allons y installer un supermarché, un Melectronics, un Do it, notre Ecole-Club, un Activ Fitness avec garderie. Avec une douzaine de partenaires, nous allons investir trois étages commerciaux et un étage pour le parking.» Concrètement, près des deux tiers du complexe. Le bâtiment a une surface globale de 30'000 m2. Il offrira 220 places de parking sur deux niveaux, deux étages de commerces et quatre étages supplémentaires sur 9'000 m2 dévolus en immense majorité à l’administratif.
C’est l’entreprise générale Christian Constantin SA qui a le contrat de construction de ce bâtiment et le Groupement d’architectes ACMV-E, Jürg Zbinden architecte Jordan architectes SA le mandat de le réaliser.

Terrassement record
Le permis de construire a été obtenu en janvier 2013 et depuis les travaux sont menés tambour battant. «Les travaux de terrassement ont débuté le 2 avril suivant, explique l’architecte David Jordan. Pour vous donner une idée du rythme de travail, sachez que 60'000 m2 de terre ont été évacués en 65 jours !» A cette vitesse, pas étonnant que le gros œuvre soit achevé cet été, la fermeture de l’enveloppe cet hiver. L’inauguration du centre est prévue pour fin août 2015.
Sur le chantier exigu, topographie du quartier oblige, deux grues centrales ont été posées sur le radier. «Le système structurel aux niveaux inférieurs est composé de dalle sur poteaux et au niveau 4, une dalle de répartition de 65 cm d’épaisseur est réalisée pour permettre une meilleure liberté de structure aux niveaux supérieurs. Pour éviter les chapes et faux-plafonds, nous avons privilégié la solution de faux-plancher technique. Et puis, nous avons prévu un puits de lumière de plus de 100 m2 pour éclairer les surfaces commerciales. Il donnera sur une cour intérieure bordée de part et d’autre par les façades des bureaux. Cette cour de 900 m2, aménagée en toiture végétalisée, sera desservie par deux passerelles.»
Trois entrées de plain-pied sont dessinées et permettront d’accéder au centre par ses faces Est, Ouest et Nord. Une rampe d’accès depuis la route longeant les voies de chemin de fer amènera en pente douce les usagers vers l’entrée Est. De plus l’aménagement et l’amélioration des accès souterrains aux quais seront agrandis.

216'000 m2 par heure de désenfumage
«Les normes anti-incendie ont retenu toute notre attention, souligne encore David Jordan. En effet, nous avons dû installer un réseau de désenfumage mécanique aux normes AEAI pour les parkings et le centre commercial. Cela implique d’être capables d’assurer la sécurité des occupants qui doivent pouvoir évacuer les lieux sans être intoxiqués pendant 900 secondes, soit un quart d’heure. Pour y parvenir, nous avons relié ces niveaux à deux moteurs sur le toit capables d’évacuer 216'000 m par heure. Pour les autres étages administratifs, nous avons appliqué des méthodes de désenfumage naturel. Mais une chose est sûre, la Suisse est avec les Etats-Unis, la championne du monde des mesures anti-incendie.» (JAL)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.