17:03 PROJETS

Projet bientôt sur les rails !

La Confédération a accepté les plans de la première étape de la construction du futur tram lausannois qui reliera la station du Flon jusqu’à la gare de Renens ainsi que les aménagements des infrastructures pour les bus à haut niveau de service.

Le futur tram Lausanne-Renens a franchi une étape décisive avec le feu vert de la Confédération à sa construction. L’Office fédéral des transports (OFT) vient en effet de délivrer l’approbation des plans de la première étape du tram et des bus à haut niveau de (BHNS) de la région lausannoise.

Ces plans approuvés par la Confédération concernent la première étape du tram t1 entre la Place de l’Europe et la gare de Renens, ainsi que son garage-atelier situé à côté du dépôt des Transports Lausannois (TL) de Perrelet. Le tronçon de bus à haut niveau de service entre Prélaz-les-Roses et Saint-François ainsi que divers aménagements routiers indispensables à l’arrivée du tram, notamment la requalification de l’avenue du 14-avril à Renens et la liaison Vigie-Gonin à Lausanne concernent sont également présents dans ces plans.. La durée de construction de la première étape du tram, entre Lausanne et Renens, est estimée à quatre ans et demi. Lors d’une seconde étape, il sera prolongé en direction de Villars-Ste-Croix.

De Renens-Gare à Lausanne-Flon en 15 minutes

Pour rappel, le tramway reliera des quartiers existants et en cours de planification, dont celui de Malley un site reconnu en Suisse pour avoir un des plus grands potentiels de développement en milieu urbain. La chaussée, les trottoirs et les abords en proximité du tramway seront redéfinis afin d'installer des voies qui lui seront strictement réservées. Ces nouveaux aménagements permettront la requalification de l’espace public avec des améliorations pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes.

Le tramway reliera la halte Prilly-Malley avec la gare de Renens, 3e gare de Suisse romande, où l’interface de transports doit être développée en tenant compte du renforcement de la sécurité par rapport au trafic et de l'amélioration de la convivialité des espaces publics. La liaison Renens-Gare/Lausanne-Flon, s’effectuera en quinze minutes avec une cadence comprise entre cinq et huit minutes aux heures de pointe pour un parcours de 4.6 km. Un prolongement de la ligne est envisagé jusqu'à Villars Ste-Croix.

Son tracé passera également par Prélaz-les-Roses d’où les BHNS partiront en direction de Saint-François. Des pistes cyclistes seront aménagées tout au long du trajet du tram pour développer la mobilité douce sur cet axe. Puis, le t1 circulera à l’Ecole des métiers, à l’EPSIC, pour arriver à Port Franc, point à partir duquel la rue de Genève sera interdite aux véhicules privés. Les livraisons seront encore possibles et des mesures de gestion du trafic seront instaurées pour garantir la fluidité du trafic et l’accès au centre de Lausanne, ainsi qu’aux parkings publics. Pour finir, le tramway terminera sa course àla Placede l’Europe.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.