14:12 PROJETS

Retard de deux ans en raison de difficultés géologiques

La nature très instable du massif traversé entre Courrendlin et Choindez a pour effet d’engendrer un report de l’ouverture du tunnel de Choindez. Conséquence: la mise en service du tronçon de 4,7 kilomètres entre Delémont Est et la demi-jonction de Choindez n’interviendra qu’à fin 2016.

19415

Quant aux délais d’ouverture des tronçons Boncourt-Bure (2011) et Bure-Porrentruy (2014), ils seront respectés. Les travaux de la galerie de sondage du tunnel de Choindez, dont la reconnaissance géologique a pris fin lors du percement le 6 novembre 2009, ont permis de mettre en évidence la nature très instable de la roche traversée. Plusieurs événements géologiques dont un éboulement depuis la surface (fontis) ont considérablement perturbé la progression des travaux d’excavation et nécessité l’exécution de mesures de soutènement supplémentaires.

La connaissance désormais plus affinée des conditions géologiques du massif, qui annoncent une augmentation des difficultés techniques et impliquent un engagement plus important pour la réalisation du tunnel principal, engendre l’allongement de la durée de réalisation de la fouille au portail nord et du

tunnel principal de Choindez.

Le précédent programme prévisionnel des travaux élaboré avant la reconnaissance géologique prévoyait la réalisation de la galerie de sondage d’avril 2006 à mars 2008, les travaux de fouille au portail nord de mai 2008 à avril 2009, la construction du tunnel de Choindez de mai 2009 à juin 2013 et enfin la réalisation des travaux de second-œuvre et d’équipement de sécurité de juillet 2013 à octobre 2014, en vue d’une ouverture au trafic en novembre de cette même année.

Mesures étudiées

La prolongation des travaux de la galerie de reconnaissance (+20 mois) et celle des travaux de la fouille nord (+4 mois) ainsi que l’allongement désormais prévisible de la réalisation du tunnel principal selon les méthodes de travail admises dans le programme de projet précédent porteraient la fin des travaux du tunnel de Choindez à l’automne 2017. Des mesures permettant d’atténuer l’impact des conditions géotechniques effectives et ainsi de diminuer d’une année la durée de ce programme des travaux ont été étudiées très en détail. Une organisation affinée du chantier, tenant compte des impératifs de sécurité, permet d’envisager la fin complète des travaux du tronçon Delémont-Choindez et, sauf imprévu, sa mise en service à fin 2016.

Longues procédures

Il convient de rappeler que les deux tronçons de la section 8 entre Delémont Est et la frontière bernoise (8-1: Delémont Est – portail nord du tunnel de Choindez; 8-2: tunnel de Choindez), dont les approbations par la Confédération sont intervenues en juin et septembre 2009, ont fait l’objet de procédures inhabituellement longues pour les raisons suivantes: modifications du projet suite à des oppositions (1998); nouvelles prescriptions sur les routes nationales et nouvelles directives de l’OFROU suite aux accidents du Mont-Blanc (1999) et du Gothard (2001); nouvelles oppositions concernant l’accès à la cheminée de ventilation et enfin modification majeure du projet en raison de la décision de l’OFROU de ne pas réaliser de cheminée de ventilation. Quant aux deux programmes d’allègement des finances fédérales des années 2003-2004 qui ont réduit les allocations budgétaires annuelles de la Confédération, ils n’ont permis de démarrer les procédures de réalisation de la galerie de sondage qu’à partir de 2005.

Ajoutées à cette durée inhabituellement longue des procédures, les conditions géologiques du tunnel de Choindez, jusqu’à tout récemment encore inconnues, expliquent la situation actuelle du programme de réalisation du tronçon Delémont Est – Demi-jonction de Choindez dont l’ouverture au trafic est actuellement programmée à fin 2016.

Pour ce qui est des tronçons de la section 2 entre Boncourt et Porrentruy, actuellement en construction, le programme actuel qui prévoit l’ouverture entre Boncourt et Bure en 2011 et entre Bure et Porrentruy en 2014 sera respecté. (bmg/com)

Inauguration d’une exposition à Loveresse

L’Office des ponts et chaussées du canton de Berne a inauguré le 10 décembre une exposition consacrée aux travaux de construction de l’autoroute A16 Transjurane dans la vallée de Tavannes. Installée dans le bâtiment principal de la Fondation rurale interjurassienne, à Loveresse, cette exposition propose un tour d’horizon de l’ensemble des travaux présents et futurs entre Court et Tavannes. Cette exposition, qui sera mise à jour régulièrement, vise à satisfaire les attentes de la population en matière d’information sur l’A16.

A la fois informative et ludique, l’exposition présente notamment une orthophoto (photographie aérienne) de la vallée de Tavannes, d’une longueur de 8 mètres environ sur laquelle s’inscrit le tracé autoroutier- l’occasion pour tous de suivre le cheminement de l’A16 d’un bout à l’autre de la vallée, au pied du Montoz.

L’exposition de Loveresse replace l’A16 dans son contexte national et historique et rappelle les enjeux de la Transjurane en matière d’aménagement du territoire. Les impacts engendrés par cette réalisation sur l’environnement humain et naturel sont également abordés.

Les principaux ouvrages en construction ou en projet sont mis en évidence, de même que l’évolution du paysage de la vallée grâce à des images aériennes de grandes dimensions. Les principales mesures de compensation écologiques réalisées ou à mettre en place sont décrites au moyen de panneaux didactiques. Les principales découvertes archéologiques effectuées dans le cadre des travaux de l’A16 sont exposées, en particulier les nombreuses trouvailles liées à la verrerie de Court.

La géologie n’a pas été oubliée non plus: plusieurs fragments de roches typiques de la molasse chat-tienne qu’on trouve dans une bonne partie de la vallée sont présentés au public, de même que certains éléments standards utilisés pour assurer le soutènement des tunnels.

L’exposition A16 de Loveresse est ouverte du lundi au vendredi de 08h00 à 18h00, à l’exception des périodes habituelles de fermeture de fin d’année et lors des jours fériés.

Pour les visites guidées de l’exposition ainsi que pour les visites de chantier accompagnées (groupes de 5 à 20 personnes), prière de s’adresser au délégué à l’information A16, M. Christophe Riat (christophe.riat@bve.be.ch - Tél. 079 239 10 74), ou via le site Internet officiel de l’A16 www.a16.ch.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.