15:11 PROJETS

Rolex pose la première pierre de son nouveau complexe à Bienne

Malgré la crise économique, la manufacture horlogère Rolex poursuit son extension à Bienne. Elle a posé mercredi la première pierre de son nouveau bâtiment de production en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard.

19415

(29.09.09) - «Nous préparons activement le retour de la reprise», a déclaré le directeur général de Rolex SA Bruno Meier.«Ce projet à Bienne en est la preuve la plus éclatante», a-t-il souligné devant quelque 200 invités. M. Meier a qualifié ce projet de nouveau jalon dans l’histoire de Rolex.

Le directeur général Bruno Meier ainsi que l’administrateur délégué de la manufacture horlogère Joël Bellec ont, à plusieurs reprises, affiché leur confiance en l’avenir. Bruno Meier a expliqué qu’il n’avait pas l’intention de procéder à des licenciements tout en relevant que l’entreprise n’avait pas renouvelé des contrats de collaborateurs temporaires.

Interrogé sur la santé financière, le directeur général a affirmé que «Rolex a zéro franc de dette». L’industrie horlogère souffre toujours de la récession économique. En août, les exportations ont chuté de 22%. Mais le rythme de la contraction apparaît inférieur aux deux mois précédents.

Les travaux de ce bâtiment industriel, dévolu à la fabrication du mouvement, doivent s’achever en 2012. Ce complexe, d’un volume de 230′000 m3, va compléter les deux unités de production existantes. Ce nouvel ensemble de quelque 400′000 m3 rassemblera ainsi toutes les activités nécessaires à la production du mouvement Rolex.

Le directeur général de la manufacture n’a pas voulu dévoiler le coût de ce projet. M. Meier ne s’est pas non plus prononcé sur le nombre d’emplois qui pourraient être créés à terme. «J’espère que la conjoncture nous permettra d’engager beaucoup de monde», a-t-il déclaré en relevant que le site biennois compte quelque 2000 collaborateurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a salué la fidélité de Rolex pour la place économique helvétique. Pour la cheffe du Département fédéral de l’économie, cet investissement consolidera l’avenir du site biennois. S’exprimant devant de nombreux représentants du monde de l’horlogerie, Mme Leuthard a rappelé l’importance de lutter contre les contrefaçons.

Pour terminer cette cérémonie, un parchemin signé par la direction de Rolex et les autorités politiques a été glissé dans un cylindre avec les premières pages des quotidiens du jour et un mouvement de montre. (ats)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.