08:10 PROJETS

La future méga usine de la firme Tesla sacrifie une forêt près de Berlin

Teaserbild-Quelle: Tesla

Le chantier d’une méga-usine Tesla près de Berlin attise encore les tensions en Allemagne. Ses opposants minoritaires dénoncent une atteinte à l’environnement, et ses partisans y voient l’occasion de développer le marché des voitures électriques en Europe. La construction sera terminée l’an prochain.

C’est une usine géante, en construction près de Berlin. C’est aussi un monstre économique qui veut se réveiller l’an prochain. L’Américain Tesla fait son entrée sur le marché européen du véhicule électrique en bâtissant une nouvelle unité de production sur un terrain de plus de 300 hectares. Le chantier, démarré en mars dernier, se poursuit malgré les manifestations des riverains.

Un demi-million de véhicules par an

La performance de ce projet est à la hauteur des ambitions et de l’impatience du patron de Tesla, Elon Musk. Bâtir une telle usine en moins de deux ans tient de la gageure. L’usine pourra à terme employer 12000 personnes et sortir un demi-million de voitures par an.

Un forum pour parler d’avenir

Sur place, le chantier est assourdissant. Les riverains ont créé un forum de rencontres et d’informations sur ce site, dont l’histoire est déjà riche. La forêt de Grünheide à même abrétier des activités de la Stasi il y a quelques décennies. Sa nature est riche, et certains riverains se battent encore pour elle. Toutefois, leurs voix sont marginales.

Vente du terrain validée

Cependant, l’Etat de Brandebourg, qui a validé la vente de la parcelle à la firme, voit les autres autrement. Comme il a décidé de renoncer au charbon, l’arrivée d’une usine de véhicules électriques ne peut que le satisfaire. L’électromobilité va ainsi rapidement se développer en Allemagne, affirme-t-il. Du reste, deux gares et une ligne de transports rapide vont être construites sur place pour relier l’usine au centre de Berlin.

Forte pression concurrentielle

Cependant, les grands constructeurs allemands ne sont pas dupes. Elon Musk leur met une pression terrible avec sa future unité de production. «C’est une vraie déclaration de guerre au marché automobile allemand», affirme l’un des riverains. Tesla pourra en effet apposer le très convoité «Made in Germany» sur ses véhicules produits près de Berlin. Les syndicats sont aussi remontés contre les méthodes de management du personnel en vigueur dans l’entreprise. Tesla va cependant de l’avant, pour sa deuxième méga-usine construite à l’extérieur des Etats-Unis.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.