15:25 PROJETS

Trois communes valaisannes créent leur propre réserve forestière

Teaserbild-Quelle: vs.ch

Les communes d’Isérables, Nendaz et Riddes (VS) viennent de constituer la 21e réserve forestière du canton au lieu-dit En Arbin. Le contrat signé avec les autorités cantonales porte sur 200 ha à protéger de toute exploitation humaine.

 

Le canton du Valais désire favoriser une évolution naturelle de la forêt par le biais de la création de réserves forestières en augmentant la diversité naturelle et maintenant certaines espèces rares au moyen de mesures ciblées.

Crédit image: vs.ch

Le canton du Valais désire favoriser une évolution naturelle de la forêt par le biais de la création de zones préservées.

Isérables, Nendaz et Riddes prennent soin de leur milieu forestier. La convention de 50 ans que ces trois communes viennent de signer avec le canton formalise la mise en réserve et les règles de gestion de 203,2 ha de forêts. Sur la plus grande partie des surfaces concernées, soit 170,1 ha, les propriétaires renoncent à toute exploitation sylvicole pour favoriser le développement naturel et veiller à la préservation d’espèces rares. Les 33,1 ha restants feront l’objet d’interventions ciblées visant à valoriser les habitats d’animaux ou de plantes prioritaires, ou à introduire des essences ayant une valeur écologique particulière. Cette mise en réserve n’a aucune incidence sur les activités de randonnées, la chasse, la pêche ou la cueillette de champignons, indique l’Etat du Valais dans un communiqué.

Un paradis de biodiversité
La création de la réserve forestière «En Arbin» se justifie par la grande diversité des milieux forestiers qu’elle recèle, typique d’une réserve de basse altitude. S’échelonnant de 500 m à 1450 m d’altitude, elle est en effet l’une des rares réserves de plaine du canton du Valais avec notamment le Bois de Finges, près de Sierre, et le Bois- Noir, près de Saint-Maurice. Grâce à cette mise en réserve, plusieurs espèces faunistiques et floristiques menacées seront préservées.¨

La signature de ce contrat marque aussi une nouvelle étape dans la réalisation de l’objectif de biodiversité de la politique forestière de la Confédération, à savoir que 10% de la forêt suisse soit mis en réserve d’ici à 2030. En Valais, cela correspond à une superficie d’environ 12'000 ha, un objectif qui ne peut être atteint que grâce à une bonne collaboration entre le canton et les propriétaires forestiers. A ce jour, 8'323 ha de réserves forestières sont déjà sous contrat en Valais, ce qui représente 6,8% de la superficie des forêts sur le territoire cantonal.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Poste logistique de construction SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.