09:05 PROJETS

Un nouveau plancher de bois dernier cri pour le Colisée de Rome

Teaserbild-Quelle: Milan Ingeneria

Le Colisée de Rome retrouvera bientôt sa machinerie complexe d’origine grâce à la construction sur son sous-sol d’un nouveau plancher de bois pour la tenue de grands spectacles. Le Ministère italien de la culture entend doter le monument d’une structure légère et innovante, pour en assurer la durabilité et renforcer son attrait culturel.

Colisée Rome plancher

Quelle: Milan Ingeneria

Le Colisée et son futur plancher propice à la tenue de spectacles de grande envergure.

Rome souhaite depuis longtemps que son Colisée puisse revivre l’animation de l’Antiquité. Le Ministère italien de la culture vient ainsi de choisir un projet de nouveau plancher pour permettre la tenue de grands spectacles dans cette arène emblématique. Sans combats de gladiateurs ni de bateaux, comme il y a 2000 ans.

Le projet consiste à construire un nouveau plancher de bois sur les fondations du monument. Mais pas seulement. Il entend aussi restituer la machine scénique complexe inventée à l’origine. L’emploi du bois lui confère aussi une dimension durable. La future structure se veut légère. Le bois employé sera soumis à un procédé qui en augmentera sa résistance et sa longévité. Ce qui évitera, communique le Moniste italien de la culture, l’abattage d’essences trop précieuses.

Des panneaux mobiles pour voir le sous-sol
Certaines parties du sol seront construites avec des panneaux mobiles qui permettront d’ouvrir le sous-sol à la lumière naturelle, comme c’est le cas actuellement. 24 unités de ventilation mécanique contrôleront la température et l’humidité des espaces redevenus souterrains, assurant ainsi le renouvellement de l’air tous les 30 minutes.  Le plancher les protégera des pluies et réduira sa charge en eau par un système de collecte et de récupération en faveur des toilettes publiques du monument.

Le Colisée retrouvera ainsi une partie de sa splendeur et de son architecture d’origine. Le coût des travaux est estimé à 19 millions d’euros. Le chantier a été précédé de cinq ans d’études diverses, réunissant ingénieurs, architectes, restaurateurs de monuments et archéologues.

 

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.