15:02 PROJETS

Un nouvel EMS pour danser à tout âge à Sorens

Teaserbild-Quelle: Translocal Architecture

Le bureau d’architectes bernois Translocal a été choisi pour édifier le futur EMS de Sorens (FR). Son projet intitulé «Let’s twist again» a séduit le Réseau santé et social de la Gruyère. Tout un programme sur trois étages et 87 chambres.


Le futur EMS de Sorens veut proposer toute une série de services pour favoriser l'indépendance et l'autonomie des seniors. Mais il accueillera aussi une unité spécialisée en démence et sénilité.

Crédit image: Translocal Architecture

Le futur EMS de Sorens veut proposer toute une série de services pour favoriser l'indépendance et l'autonomie des seniors. Mais il accueillera aussi une unité spécialisée en démence et sénilité.

L’actuel EMS de Sorens va être démoli. Ce n’est plus qu’une question de temps. Le temps de trouver un site pour accueillir un pavillon provisoire pour les pensionnaires. Le temps aussi d’assurer le financement du nouvel home pour personnes âgées estimé à quelque 30 millions de francs.

La semaine dernière, le Réseau santé et social de la Gruyère a présenté le résultat du concours d’architecture qu’elle avait lancé. C’est le projet «Let’s twist again» («Dansons encore une fois le twist») du bureau bernois Translocal Architecture qui a séduit le jury. Le futur bâtiment remplacera l’EMS actuel. Avec ses trois étages, il sera composé 87 chambres de 26 m2 réparties dans cinq unités dont une unité de quinze lits spécialisés en démence.

Logique domiciliaire
En créant des demi-unités de 12 résidents, les architectes privilégient une logique domiciliaire. Les seniors ne sont plus de simples résidents, mais des habitants autonomes qui se regroupent pour vivre ensemble, dans un contexte protégé, une vie de locataire aussi ordinaire que possible. Le projet conçoit des logements plutôt que des chambres, des lieux de vie plutôt que des lieux de soins.

Tout pour préserver la qualité de vie
Dans cette optique, le futur établissement de Sorens veut s’imposer comme un centre de compétence régional en matière de gériatrie et offrir des prestations à l’attention des seniors encore à domicile. Il abritera une antenne du service d’aide et de soins à domicile et proposera également un service de livraison de repas à domicile, une buanderie sociale et des animations pour l’ensemble des retraités de la région. Si tout va bien, l’EMS devrait être inauguré d’ici 2027 ou 2028.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.