16:08 PROJETS

Une nouvelle concession pour la centrale de Trift transmise au Grand Conseil bernois

Teaserbild-Quelle: BKW

Le gouvernement bernois soutient la construction de la nouvelle centrale de Trift par la société Kraftwerke Oberhasli AG (KWO). L’extension de la concession et la proposition du projet à la sagacité des députés du Grand Conseil ont été approuvées. 

BKW Trift

Crédit image: BKW

La nouvelle centrale de Trift va dans le sens des objectifs de la politique énergétique de la Confédération.

La société Kraftwerke Oberhasli AG (KWO) a l'intention de construire une nouvelle centrale avec bassin de retenue en aval du glacier de Trift, près du col du Grimsel, pour améliorer les problèmes actuels d’approvisionnement en électricité. Le Conseil-exécutif bernois vient ainsi de transmettre aux députés une demande d’extension de la concession nécessaire au projet- Il a ainsi corrigé une première mouture qui avait été retoquée par le Tribunal fédéral car elle n’était pas inscrite au plan directeur cantonal

Pour davantage d’électricité en hiver
L’eau du Triftwasser est déjà captée pour produire de l’électricité, mais comme ce captage fonctionne sans bassin d’accumulation, le turbinage doit se faire essentiellement en été. La construction d’un barrage permettra de stocker de l’eau en amont. Ce stock pourra être mobilisé en fonction des besoins, pour accroître la production d’électricité en hiver et pour injecter ponctuellement les quantités d’électricité nécessaires à la stabilisation du réseau. La future centrale de Trift pourra produire 145 GWh par an d’énergie renouvelable provenant de plusieurs sources. Cela correspond au besoin d’environ 30'000 ménages. En outre, la capacité de stockage supplémentaire générée par le projet permettra de transférer 215 GWh d’énergie de l’été vers l’hiver.

Améliorer la transition énergétique
Le Conseil-exécutif est favorable au projet. A l’heure actuelle, l’énergie hydraulique dans le canton de Berne couvre environ 50 % des besoins en électricité. Selon la stratégie d’utilisation des ressources en eau, la production d’électricité hydraulique doit être accrue de 300 GWh d’ici 2035. A elle seule, la centrale de Trift fournira la moitié environ de la hausse visée. Ce sera un apport déterminant pour garantir la stabilité du réseau.

Moins de dépendance aux importations
Aujourd’hui, la Suisse est obligée d’importer de l’électricité en période hivernale. Les événements récents survenus dans le domaine de l’énergie ont clairement montré combien cela est risqué. C’est pourquoi la Confédération prévoit de développer la production d’électricité en hiver, notamment grâce à de nouvelles centrales à accumulation. La table ronde de la Confédération sur l’énergie hydraulique, dirigée par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, a adopté en décembre 2021 une déclaration commune dans laquelle elle identifiait 15 projets de centrales hydroélectriques à accumulation très prometteurs sur le plan énergétique et pouvant être mis en œuvre avec des répercussions aussi faibles que possible sur la biodiversité et le paysage. La centrale de Trift en fait partie. 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Fondation pour la protection du climat et de la compensation du CO₂ KliK

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.