08:06 PROJETS

Une source, le solaire et la géothermie alimenteront le site de BlueFACTORY

Teaserbild-Quelle: BlueFACTORY

A l’image d’une éponge, le quartier fribourgeois de BlueFACTORY va concentrer diverses sources d’approvisionnement énergétique pour assurer ses consommations d’eau et d’électricité. Une source utilisée autrefois pour la production de bière, la géothermie et le solaire vont être au centre d’un concept innovant.

Le site de l’ancienne brasserie Cardinal, à Fribourg, ne se reconvertira pas seulement en pépinières d’entreprises ou d’institutions de recherche. La société BlueFACTORY, qui l’a repris, va aussi y développer divers projets préparant la mise en œuvre de la stratégie énergétique 2050 de la Confédération. De concert avec le Groupe E et la société d’exploitation des réseaux d’eau SINEF, elle va lancer un concept basé sur les échanges thermiques à basse température. Un vrai « quartier éponge », comme ses initiateurs se plaisent à l’appeler.

La société se voudra proposer un coup d’avance dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle misera sur des sources multiples d’approvisionnement en énergie. Mais pas seulement ! Les traces de l’ancienne brasserie sont encore présentes, avec notamment l’alimentation en eau d’un vaste réservoir à partir d’une source à proximité et d’un système de récupération local des eaux claires et usées.

200 sondes géothermiques
Cette source et le sous-sol du site possèdent en effet un potentiel thermique important. Plus de 200 sondes géothermiques vont être posées, pour alimenter des pompes à chaleur centralisées. Les bâtiments de BlueFACTORY, comme par exemple le Smart Living Lab de l’EPFL, seront alimentés en chaleur et en froid tout au long de l’année.

Solaire Bluefactory

Crédit image: BlueFACTORY

Les panneaux solaires posés sur les toits des bâtiments pourront produire jusqu’à 3 GWh par an.

L’alimentation énergétique du site de BlueFACTORY reposera également sur le chauffage à distance de la Ville de Fribourg, dont les installations se trouvent dans le voisinage. Cela permettra de couvrir les pics de consommation. Enfin, le système sera alimenté en électricité par des panneaux photovoltaïques disposés sur les toits des bâtiments. Ceux-ci produiront jusqu’à 3 GWh par an.  

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.