10:11 PROJETS

Vaud veut réhabiliter la route et le rail entre Villars et Gryon

Teaserbild-Quelle: CC BY-SA 4.0. Whgler

Le Canton de Vaud met à l’enquête publique jusqu’au 17 décembre l’assainissement d’un tronçon de route cantonale et de ses ouvrages entre Villars-sur-Ollon et Gryon. Cette réhabilitation sera aussi l’occasion de remettre à neuf l’infrastructure ferroviaire de la ligne Bex-Villars-Bretaye, qui aujourd’hui longe la route, et d’améliorer son tracé. Un nouveau pont pour les trains et le trafic routier sera construit.

La route cantonale Villars- Gryon, située au coeur des Alpes vaudoises doit être améliorée au niveau de la sécurité.  Les travaux devront permettre de réhabiliter l'infrastructure ferroviaire de la ligne Bex-Villars-Bretaye.

Crédit image: CC BY-SA 4.0. Whgler

La route cantonale Villars- Gryon, située au coeur des Alpes vaudoises doit être améliorée au niveau de la sécurité. Les travaux devront permettre de réhabiliter l'infrastructure ferroviaire de la ligne Bex-Villars-Bretaye.

Située au cœur des Alpes vaudoises, la route cantonale entre Villars et Gryon est utilisée quotidiennement par 2500 véhicules. Cette route de montagne à vocation touristique, partagée avec le rail, via la ligne Bex-Villars-Bretaye (BVB), permet également aux pendulaires de se rendre en plaine. Toutefois, la chaussée et les ouvrages d’art sont fortement dégradés, tout comme le système d’évacuation des eaux. Enfin, l’absence de séparation entre le train et la route sur ce tracé particulièrement sinueux ne permet pas de garantir un niveau suffisant de sécurité pour les usagers.

Des travaux se révèlent donc nécessaires sur une longueur de 550 m, entre l’extrémité sud du pont sur la Gryonne (côté Villars) et l’entrée de Gryon, au lieu-dit la Barboleuse. Les infrastructures routières, ferroviaires ainsi que les ouvrages d’art seront assainis et le tracé de la route et du rail modifié. A noter parmi les mesures phares, la construction d’un nouveau pont qui permettra de couper cinq virages actuels particulièrement serrés.

Elargissement et séparation
Au programme également figurent  l’élargissement du trottoir pour renforcer la sécurité des piétons et permettre le passage des engins d’entretien, la réalisation d’un muret de protection entre le train et la route pour séparer physiquement les différents modes de transport et l’assainissement complet du système de traitement des eaux de chaussée.

Le projet est à l’enquête jusqu’au 17 décembre. Les travaux, d’une durée d’environ quatre ans, pourraient débuter en 2023, sous réserve de l’adoption des crédits nécessaires, communique l’Etat de Vaud.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.