09:23 PROJETS

Villars parie avec élégance sur le bien-être et les sports

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Pendant de longues années, la station de ski des Alpes vaudoises s’est assoupie sur ses lauriers. Mais aujourd’hui, pour faire face à la concurrence et rester attractive, elle se réinvente. Le Palace rénové a retrouvé tout son lustre d’antan. Et le Centre des Sports s’est lancé dans des transformations astucieuses pour attirer la clientèle. La Maison du Sport est méconnaissable, avec notamment un espace hôtelier, un restaurant et l’inauguration d’un magnifique fitness avec vue panoramique.

Villars sports 4

Crédit image: Jean-A. Luque

A couper le souffle ! Le premier étage du fitness est de toute beauté. La vue panoramique est certes magnifique, mais c’est la charpente en bois circulaire, disposée comme un cadran horloger, qui retient l’attention.

Villars la cossue a beaucoup d’atouts à faire valoir. Lovée sur un plateau exposé plein sud, la station est renommée pour ses écoles privées, ses pistes de ski et sa discrétion bien vaudoise. Mais dans l’univers hypercompétitif du tourisme alpestre, la concurrence est rude. Intérêts privés et publics l’ont bien compris qui ont investi massivement dans les infrastructures villardoues. De riches particuliers ont fait renaître le Villars Palace, inauguré l’an dernier. Quant aux autorités, elles rénovent et adaptent l’offre sportive indoor pour contenter les touristes, quelle que soit la météo.

Symbole de ce renouveau alliant esprit zen et raffinement, un fitness circulaire vient d’être inauguré cet hiver. Le discret bâtiment est composé de trois niveaux. Le sous-sol en béton abrite vestiaires, douches et locaux techniques qui équipent aussi la piscine attenante. Les deux étages apparents font, eux, la part belle au bois avec une charpente somptueuse et de fausses vieilles pierres.

Charpente en pente douce
A l’intérieur, on ne sait plus où poser son regard. On est happé par l’immense baie vitrée qui plonge sur la vallée du Rhône. La vue panoramique à 270 degrés permet de découvrir tout l’arc alpin, du Muveran à l’est jusqu’au Grammont à l’ouest avec comme stars incontestées, au sud, les Dents-du-Midi. Pourtant, c’est la charpente en bois circulaire comme un cadran hor-loger qui retient l’attention. La structure radieuse est en pente et s’offre, en guise de complication, 24 pales autour du rond central.

Les appareils de fitness occupent tout l’étage supérieur. L’entrée se situe pour sa part à l’étage intermédiaire et s’ouvre sur des espaces de cours : spinning, body sculpt, body attack, fessiers, abdos….

Villars sports 3

Crédit image: Jean-A. Luque

La construction d’un tout nouveau bâtiment circulaire a permis d’accueillir les amateurs de fitness.

Ce fitness est le dernier-né du Centre des Sports de Villars. Un centre bicéphale. En haut de la station, le site Nord, propose terrains de tennis intérieurs et extérieurs, squash, padel et salle multisports. En contrebas, au sud du village, se trouve la Maison des Sports, un complexe qui regroupe patinoire, piscine, bains, wellness et désormais le fitness qui remplace avantageusement un vieux skate park et deux tables de ping-pong.

En fait, toutes les activités du complexe sud tournent à proximité immédiate de la patinoire, haut lieu symbolique. Une patinoire artificielle et couverte, construite dans les années 1960 grâce au mécénat de Janine Potin, une riche Parisienne installée à Villars. Cela a été une folle histoire d’amour entre la station et le hockey avec notamment deux titres de champion de Suisse en 1963 et 1964. Et puis, au fur et à mesure que les installations ont été rattrapées par l’âge, le club a entamé une longue descente aux enfers sportifs. Aujourd’hui, l’équipe phare est composée de jeunes de la région qui jouent en 2ᵉ ligue.

Villars sports 2

Crédit image: Jean-A. Luque

Le chantier de la Maison des Sports a vu, entre autres, la création d’une salle de conférence avec vue plongeante sur la patinoire.

« C’est vrai que depuis plus de 60 ans la patinoire n’a connu que peu de retouches, explique Christian Ronchi, chef d’exploitation au Centre des sports de Villars. En 1972, le toit avait été emporté par une tempête ; cela avait été l’occasion de modifier la charpente. Les vestiaires ont été modifiés et rajeunis en 2008. Et c’est presque tout. »

Mais les priorités ont été placées ailleurs. Et dans un ordre logique. Entre 2015 et 2017, l’effort s’est porté sur la piscine et la création d’un espace wellness avec hammams et saunas, salles de massages et espaces de repos. Le maître d’ouvrage a profité de l’agrandissement de la zone technique pour ajouter au-dessus, en plein air, un grand bassin chauffé.

« Le bassin en carrelage de la piscine a été agrandi pour accueillir une cuve en inox de 25 m × 13 m, précise Christian Ronchi. Pour y parvenir, nous avons dû poser des parois berlinoises adossées contre la patinoire ; nous en avons profité pour refaire les appuis de la charpente. »

Chambres et restaurant
La deuxième étape qui vient de s’achever début 2023 et a duré 17 mois s’est attaquée au fitness, mais aussi à la transformation du centre baptisé désormais Maison des Sports. Les espaces de travail (caisse, bureaux des responsables) ont été agencés différemment et deux salles de conférence, dont la plus grande offre une vue plongeante sur la patinoire, ont été créées. Au même niveau, on découvre encore un restaurant flambant neuf repris par un des meilleurs cuisiniers de la région : Luca Mantisi.

C’est surtout à l’étage que la transformation est la plus spectaculaire. L’immeuble propose désormais 14 chambres ; l’hébergement idéal pour accueillir des jeunes en camp de sport. Mais les logements de 3 ou 4 lits, certains en duplex, proposent un confort hôtelier tel qu’il est également prisé par les familles.

« Nous avons privilégié de travailler avec des entreprises locales, souligne le chef d’exploitation. C’est la garantie qu’en cas de souci, s’il y a le moindre problème, elles sont proches et interviennent rapidement. »

Les aménagements extérieurs sont en voie d’achèvement, mais les travaux ne s’arrêtent jamais vraiment. En avril, le groupe de froid de la patinoire va être démonté et remplacé par un nouveau groupe dont la récupération d’énergie sera de 1 GW / an. Il sera relié à la piscine de manière encore plus efficace. Le mariage piscine-patinoire représente un cercle vertueux au niveau des échanges thermiques. Quant au chauffage, il est assuré par une pompe à chaleur alimentée par des panneaux photovoltaïques en toiture.

« Nous voulons diversifier l’offre de loisirs »

Villars sports 1

Quelle: Jean-A. Luque

Accolé à la piscine, la patinoire et le fitness, le wellness avec bains, saunas et hammams complète l’offre loisirs de la station.

Arrivé en octobre 2013 à la tête du centre de sports, Serguei Aschwanden est devenu entretemps directeur de Villars Loisirs Tourisme. L’ancien judoka et sportif d’élite ne manque ni d’idées ni d’énergie pour faire évoluer sa station.

Il y a dix ans, quand vous avez débarqué à Villars, le chantier de transformation était déjà lancé. Mais vous avez bien fait évoluer le projet...

Les travaux concernant la piscine et le wellness avaient été lancés. Mais effectivement nous avons peaufiné encore le projet pour en faire le point de départ d’un plan plus global, plus ambitieux.

Nous sommes tous conscients qu’il faut proposer des activités quatre saisons qu’il fasse beau ou mauvais. Je préfère reprendre l’expression des responsables de la station française de Métabief qui se préparent officiellement à faire le deuil du ski : il faut entrer dans l’ère de la dépolarisation du ski. En partant de ce constat, nous voulons proposer à nos clients toute une palette d’activités de loisirs. Nous voulons diversifier l’offre pour nos hôtes bien sûr, mais sans oublier les habitants et les clubs locaux. C’est un lien important pour la vie sociale.

Concrètement cela s’est traduit par une refonte de la Maison des Sports....

Le projet a été planifié sur le long terme, par étapes. Après les Bains de Villars et leur espace wellness, nous nous sommes attaqués à l’infrastructure de la Maison des Sports qui désormais offre plein de nouvelles prestations avec des salles de réunion, un espace hôtelier, un restaurant et en point d’orgue le fitness.

Et la suite ?

Nous voulons refaire entièrement la patinoire et qu’elle soit autosuffisante grâce aux synergies à optimiser avec la piscine et la pose de panneaux photovoltaïques. Nous imaginons une charpente bois avec un grand parking souterrain longue durée. L’idée est de développer le système du parking relais et les navettes vers les pistes de ski.

Tout cela concerne le site au sud de la station. Qu’en est-il du site en plein air au-dessus de la gare ?

Là aussi, il y a plein de projets. Mais tout dépend des budgets et notamment de l’acceptation on non par le Grand Conseil vaudois d’un crédit de 50 millions pour développer le tourisme quatre saisons.

A terme, le site Nord est appelé à devenir aussi un pôle pour les 3 à 20 ans avec une halle multisports et de la grimpe ludique. Il y aura toujours les terrains de tennis, mais on veut développer un concept autour des sports de balle et du fun pour les enfants.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

MEVA Schalungs-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.