09:11 TECHNIQUE

Injection américaine pour les futurs moteurs à hydrogène du Bullois Liebherr

Teaserbild-Quelle: Liebherr

Liebherr Machines Bulle et l’Américain Mahle Powertrain unissent leurs compétences pour développer des moteurs à hydrogène. Les premiers résultats de leurs recherches communes montrent que ce système de combustion convient bien aux véhicules lourds tout terrain, tels que ceux utilisés sur les chantiers.

Liebherr hydrogène 2

Crédit image: Liebherr

La recherche des deux partenaires sur les moteurs a déjà pu établir que la combustion par hydrogène était parfaitement adaptée aux variations de charges des véhicules qui en sont équipés.

A l’heure où le Conseil fédéral évoque un risque de black-out électrique en 2025, le partenariat signé entre Liebherr Machines Bulle avecx l’Américain Mahle Powertrain relance le développement de moteurs à combustion à l’hydrogène. Les deux entreprises vont donc associer leurs compétences pour le développement de système de propulsion de véhicules sans carbone. Il sera particulièrement valable, indique un communiqué commun, pour les poids lourds et les engins tout terrain.

De nombreuses recherches ont confirmé la compatibilité de l’hydrogène avec les moteurs à combustion interne. Liebherr et Mahle ont poursuivi les études pour obtenir une combustion stable dans réduction du taux de compression. Les entreprises ont ainsi pu ouvrer à stabiliser l’allumage.

Alternative à la batterie
L’hydrogène est un carburant qui peut être produit à partie d’énergie renouvelable. Selon Liebherr, il est parfaitement adapté aux variations de charge des véhicules, ainsi qu’à la chaleur et la poussière dégagées lors d’une activité tout terrain.  Cela offre ainsi une alternative à la propulsion par piles ou par batterie. Toutefois, son utilisation par combustible peut provoquer des cliquetis ou un allumage précipité du moteur. Le système d’injection développé par Mahle Powertrain réduit ces risques.

Liebherr hydrogène 1

Crédit image: Liebherr

Le système d’injection de Mahle simplifie les moteurs à combustion et rend leur allumage plus stable, estime Liebherr Machines Bulle.

Liebherr va donc adapter ses moteurs à ce nouveau procédé de combustion. La collaboration avec Mahle a été présentée lors d’un congrès international sur les moteurs en février dernier. Les deux sociétés entendent poursuivre leur partenariat en vue de produire des véhicules à zéro émission, notamment pour la construction.

Holcim mise par contre sur l’électrique
D’autres entreprises misent par contre sur l’électrique. Ainsi le cimentier Holcim s’est-il rapproché du groupe Volvo pour développer conjointement des dumpers électriques autonomes. Ils ont choisi une carrière de calcaire en Argovie pour, annoncent-ils, « révolutionner le transport pour le compte de l’industrie des carrières et du ciment ». La recherche vers le zéro carbone est en marche.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.