07:58 TECHNIQUE

Le canton de Fribourg va remettre en état la pisciculture d’Estavayer-le-Lac

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

Après de vifs échanges, le Grand Conseil fribourgeois va allouer 3,5 millions pour remettre en état la pisciculture d’Estavayer-le-Lac, fermée en 2017 en raison de sérieux dysfonctionnements techniques. Les nouvelles installations doivent contribuer à renouveler la faune piscicole du lac de Neuchâtel, en concertation avec les trois cantons riverains.  

Pisciculture Estavayer

Crédit image: Etat de Fribourg

Le canton de Fribourg a utilisé les sept ans de fermeture de ses installations piscicoles pour revoir son projet d’amélioration.

C’est un dossier maudit qui trouve son épilogue devant le Grand Conseil fribourgeois. Les députés ont fini par soutenir le projet de réouverture de la pisciculture d’Estavayer-le-Lac (FR), sept ans après la fermeture de ses installations rénovées en raison de multiples dysfonctionnements techniques. Le projet a été repris en 2021 pour planifier une installation modernisée de préservation de la faune piscicole du lac de Neuchâtel, tâche qui concerne les trois cantons riverains du plan d’eau.

Les pêcheurs du lac soutenus
La nouvelle installation va pouvoir délester dès novembre prochain la pisciculture de Colombier (NE) à des coûts sensiblement inférieurs. La remise en état de celle d’Estavayer ne va cependant pas apporter de solutions à la baisse des captures de pêche, dénoncée depuis longtemps par les professionnels de cette activité économique. Les trois cantons riverains du lac de Neuchâtel viennent d’entendre cet appel en décidant de renouveler leur aide financière pour une durée de trois ans. Forts de la décision fribourgeoise de réhabiliter la pisciculture staviacoise.

Un bâtiment à remettre à niveau
Il s’agira avant tout de remettre en fonction des installations staviacoises qui n’ont fonctionné que six mois en 2016 après leur dernière rénovation. Le permis de construire est entré en force en janvier de cette année. Cette remise en état doit mettre le bâtiment de la pisciculture à niveau, satisfaire les objectifs de production d’alevins et de poissons, et compléter ce qui n’a pas été réalisé à l’époque. Le projet de nouvelle pisciculture s’intègre aussi dans son voisinage à forte connotation touristique.

Nouvelles conduites d’eau
La création d’une chambre de captage en béton armé et de conduites d’adduction sur une longueur de 600 m  est en outre nécessaire. Le montant des travaux s’élève donc à 3,5 millions de francs. Le crédit n’est pas soumis au référendum financier.
Le planning des travaux reste cependant subordonné aux périodes d’alevinage. Le chantier doit être mené en quelques mois seulement. Avec diverses améliorations, comme un système de curage des conduites luttant contre la moule quagga ou un couvert par-dessus les bassins extérieurs.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

MEVA Schalungs-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.