11:10 TECHNIQUE

L’EPFL met au point un logiciel pour le réemploi dans la construction

Teaserbild-Quelle: EPFL

L’EPFL se soucie du réemploi des matériaux dans la construction pour en réduire l’empreinte carbone. Le doctorant Jan Brüttling a mis au point un logiciel qui permet aux architectes et aux ingénieurs de mieux recourir aux composants de seconde main.

Fondre des pièces métalliques pour leur donner une nouvelle forme pour le bâtiment, c’est bien. Utiliser des composants neufs dans la construction, cela se défend encore. En revanche, se baser sur la seconde main pour le design des architectes, c’est mieux. Le Smart Living Lab de Fribourg pousse ainsi vers une utilisation plus écologique des matériaux.

Cycle de vie analysé

Ainsi Jan Brüttling vient de mettre au point un logiciel qui permet de réduire l’impact environnemental provenant de l’utilisation des matériaux dans la construction. Il propose aux architectes d’analyser le cycle de vie de ces matériaux. Son logiciel se base sur le réemploi de poutres, de colonnes et de barres d’acier. Le bois et le béton pourraient également y être intégrés.

Une utilisation parcimonieuse

L’ingénieur ou l’architecte pourra ainsi entrer dans le logiciel les caractéristiques de la structure qu’il veut construire ou modifier. Il y ajoutera une description des composants de seconde main qu’il souhaite utiliser. Avec pour but une utilisation aussi parcimonieuse que possible de la matière. Et pour avantage de minimiser l’empreinte carbone de la structure et le nombre de découpes.

Tests grandeur nature

Le logiciel mis au point par Jan Brüttling permet de combiner les éléments neufs et ceux de seconde main. Le constructeur a ainsi le loisir d’adapter son projet pour le rendre plus écologique. Le chœur a testé sa découverte sur des éléments récupérés d’immeubles et d’infrastructures en démolition en Suisse. Avec pour constat: le réemploi permet une grande réduction des gaz à effet de serre. Cela malgré une augmentation de la masse de la structure construite.

Economie circulaire bonifiée

Ce logiciel dope l’économie circulaire. Jan Brüttling propose la création d’une banque de données au plan suisse ou européen pour les matériaux propres au réemploi. Le logiciel mis au point permet d’améliorer les techniques de construction modulaire.

Annonces

Dossiers

Coronavirus

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.