08:37 TECHNIQUE

L’EPFL plaide pour le recyclage des matériaux composites

Teaserbild-Quelle: Hawaii Beth, CC_BY-SA_4.0

Le recyclage des matériaux composites, comme la fibre de verre, est encore balbutiant, mais la recherche progresse. Un travail de bachelor de l’EPFL montre le rapport entre le taux de matériaux réutilisés et leurs propriétés mécaniques. Tout en s’engageant vers une économie durable.

Fibre de verre

Crédit image: Hawaii Beth, CC_BY-SA_4.0

La fibre de verre est difficilement recyclable. Mais les scientifiques de l’EPFL n’ont pas abandonné l’idée de la réutiliser en conservant ses propriétés mécaniques.

Recycler des matériaux composites n’a rien d’une sinécure. A peine 2% de ces matières passent par une réutilisation actuellement.  L’EPFL souhaite développer et commercialiser ces procédés par le biais de l’entreprise suisse Composite Recycling. Une étudiante en bachelor, Bénédicte Lunwen, vient dont de soutenir une première thèse dans ce but.

La production de composites consomme beaucoup d’énergie et repose souvent sur des ressources non renouvelables, rappelle l’EPFL dans un communiqué. Facteur aggravant pour l’écologie, ils sont formés de deux ou plusieurs matériaux distincts. Leur recyclage demande un équipement spécialisé, un personnel hautement qualifié et beaucoup de chaleur.

Une question de proportions
Composite Recycling est pionnière en Suisse dans le domaine de la réutilisation de matériaux composites. Le travail de bachelor de Bénédicte Lunwen a étudié les propriétés mécaniques de la fibre de verre dans ce processus de recyclage. En fabriquant de nouveaux échantillons avec 50% ou 100% de fibres de verre recyclée, l’étudiante a mis en évidence les effets sur leurs propriétés mécaniques. La fabrication de composites de qualité dépend donc de ce taux de recyclage, a-t-elle constaté.

Chaleur produite en circuit fermé
Composite Recycling peut donc mieux sélectionner les meilleurs composites en vue de leur recyclage. Si ce dernier est complet, les propriétés mécaniques du matériau sont davantage compromises, a pourtant constaté l’étudiante dans ses recherches. Toutefois, les résines obtenues par ce processus fournissent aussi le combustible servant à la production de la chaleur nécessaire à la séparation des matériaux. Un pas de plus vers l’économie durable, conclut l’EPFL.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Favre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.