16:10 TECHNIQUE

Un spécialiste français du recyclage au chevet du port de Beyrouth

Teaserbild-Quelle: CC_BY_A_4.0, Mahdi Shojaeian
Port de Beyrouth 2

Crédit image: Recygroup

Le port de Beyrouth porte encore les plaies béantes des explosions qui l’ont ravagé en août 2020.

Comment gérer des centaines de milliers  de tonnes de gravats et de métal pour en faire des matériaux recyclés ? Le Liban, confronté depuis plus d’un an à l’évacuation des déchets issus des explosions ayant ravagé le port de Beyrouth, a fait appel à l’entreprise française Recygroup pour résoudre ce problème. Avec pour souci de créer des boucles d’économie circulaire sur les sites de grandes catastrophes.

Le chantier libanais est gigantesque. Il s’agit de reconstruire le port de la capitale, littéralement soufflé par deux explosions dévastatrices. Recygroup a commencé son action sur place en janvier dernier. Il y a répertorié le volume et la nature des déchets à évacuer dans le but de les trier et les valoriser par leur réemploi.

Lignes de tri pour des silos
Depuis, la reconstruction du port n’a pas trop avancé. La faute certainement au fait que le Liban vit la pire crise économique de sa courte histoire. Mais c’est aussi l’ampleur de la tâche qui appelle les autorités à inviter les meilleurs spécialistes sur place. En collaboration avec une entreprise du cru, Recygroup a donc signé un deuxième contrat pour enlever et traiter les grains issus des silos soufflés par les explosions.

Béton, ferraille, détritus, voitures calcinées, le site du port était dans un état apocalyptique après la catastrophe. Outre le drame humain se pose le souci de traiter au mieux ces débris pour mieux en faire des matériaux écologiques. De nombreux bâtiments se sont aussi effondrés et le volume des dégâts est tout simplement ingérable au Liban.

Lire encore :un énorme tri pour l’environnement

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.