15:02 TECHNIQUE

Une hâveuse pour élargir le petit tunnel d’un axe routier jurassien très fréquenté

Teaserbild-Quelle: Canton du Jura

Le canton du Jura va élargir le tunnel routier situé entre Saint-Brais et Glovelier. Ce petit ouvrage se révèle être le cauchemar des chauffeurs de poids lourds empruntant cet axe routier très fréquenté. Une hâveuse va donc attaquer la roche calcaire.

tunnel Jura 1

Quelle: canton du Jura

Ce tunnel recevra un nouveau béton projeté après ses travaux d’élargissement.

C’est un tout petit tunnel – 12 m de longueur – mais c’est un lieu de passage obligé entre Saignelégier et Glovelier (JU). Ce goulet se révèle un vrai cauchemar pour les chauffeurs poids lourds qui ne connaissent pas les lieux. Sa forme incurvée et sa largeur étroite rendent ainsi la circulation pénible et le croisement de véhicules assez difficile, pour ne pas dire impossible.

Cet axe routier est de première importance pour le canton du Jura, car il relie La Chaux-de-Fonds à l’Ajoie et à Bâle. Le tunnel de La Roche, situé juste après le village de Saint-Brais, permet aux usagers de la route de plonger sur Glovelier dans une succession de virages serrés.  La circulation y est dense, avec 4000 véhicules, dont 100 camions, par jour.

Le Gouvernement jurassien veut y remédier pour un montant de 700000 francs qu’il sollicite de son Parlement. L’ouvrage, en béton projeté, va donc être agrandi. Une fois terminés, le tunnel aura une largeur de 7m20 pour une hauteur de 5m50. Soit assez pour faciliter le passage des poids lourds et améliorer la sécurité du trafic.

Pas d’explosifs envisagés

La technique d’excavation consiste à attaquer la roche calcaire avec une hâveuse, sans recours à l’explosif. Au fur et à mesure de l’avancement de l’agrandissement de la galerie, un béton projeté de 3cm d’épaisseur assurera la sécurité des personnes engagées sur le chantier. Des cintres métalliques seront posés tous les mètres du tunnel, pour être ensuite recouverts de 20 cm d’un nouveau béton projeté. Après avoir été étanchéifiée, la nouvelle surface sera encore revêtue de 10 cm de béton projeté fin.

Les portails du tunnel seront de plus rénovés pour donner un aspect uniforme à l’ouvrage. Le canton fera aussi procéder au bétonnage de l’ancien fortin militaire aménagé à cet endroit. Histoire de donner plus de stabilité au terrain calcaire composant la barre rocheuse traversée par la route.


Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.