07:07 ARCHITECTURE

Arc Award 2021: les Romands raflent les prix et places d’honneur

Source de l'image teaser: Comte/Meuwly

La huitième édition de la cérémonie de remise des prix du concours d’architecture Arc-Award s’est tenue le 19 mai dernier. Pandémie oblige, l’événement s’est déroulé en live streaming. Organisé par le magazine Documentation suisse du bâtiment et Docu Media Sàrl, ce concours est doté de 49000 francs de prix. Depuis sa première édition en 2012, l’Arc Award est devenu en quelques années un label de qualité reconnu dans toute la Suisse. Pas moins de 331 projets ont été soumis au regard critique du jury qui comptait dans ses rangs des architectes de renom tels Inès Lamunière, Dominique Salathé ou encore Stefan Cadosh. Tour d’horizon des projets vainqueurs.

 The Permanent Weekend House, Vernier

Arc Award 2021 Vernier

Quelle: Comte/Meuwly

Vainqueur de la catégorie « Bâtiments d’habitation : maisons individuelles et bifamiliales » : le bureau Comte /Meuwly

The Permanent Weekend House est une extension d'un bâtiment existant en bois, un chalet préfabriqué entouré d'un beau jardin et construit au début du XXe siècle à Vernier, sur une parcelle particulièrement longue et étroite en périphérie de Genève. Aujourd’hui la ville s’est étendue, elle a fusionné avec sa périphérie et la maison se retrouve entourée d’une voie ferrée au sud, de hangars industriels, de centres logistiques, de grands terrains de sport et d’un immense centre commercial.

Le chalet a été acheté par un couple avec l'intention d'y vivre toute l'année. Cette situation initiale a été l'occasion pour  les architectes Comte/Meuwly d'expérimenter de nouvelles solutions constructives dans un quartier en voie de densification et de transformer la maison de week-end existante en un bâtiment servant de résidence permanente.

L’existant a été complété par un subtil volume très long et étroit qui s’étend sur le jardin et comprend toutes les affectations domestiques. Tout comme le chalet, la nouvelle construction est en ossature bois revêtue de panneaux en aluminium et reprend l’inclinaison du toit. Toutes les fenêtres sont au ras du sol et peuvent être entièrement ouvertes, créant une sorte d'espace couvert dans la verdure. Au lieu de rechercher une continuité matérielle avec le bois du chalet, les plans de verre et d'aluminium de la façade reflètent la lumière  et les couleurs de l'environnement, estompant ainsi la frontière entre intérieur et extérieur. Désormais, le jardin est habitable en toute saison.

 Immeuble d’habitation « RitterUn », Fribourg

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.