16:12 ARCHITECTURE

La gare de Genève-Cornavin bannira la voiture pour devenir un îlot de nature

Teaserbild-Quelle: Ville de Genève

C’est une gare Cornavin plus verte et plus arborisée que les Genevois découvriront dans dix ans. La Cité de Calvin va complètement repenser le site, en lui conférant une touche naturelle bienvenue et en bannissant tout trafic motorisé.

Dans dix ans, le site de la gare de Genève-Cornavin aura banni tout trafic motorisé. Ce qui constitue une belle opportunité de réaménager l’espace public. La Ville de Genève s’y est attelée par l’organisation d’un concours d’architecture. Et le projet qui en est sorti fait la part belle à la nature et aux arbres.

Tout d’abord, le réaménagement des passages sous-voies de la gare permettra de revaloriser la circulation piétonne et la mobilité douce dans l’ensemble du site. Ainsi la Ville a-t-elle imaginé de créer deux nouvelles places du côté des rues de la Servette et des Gares. Celles-ci complèteront les espaces existants de Montbrillant et du Reculet. Histoire d’offrir aux habitants et aux usagers un espace public de qualité.

Le lauréat du concours d’architecture a aussi imaginé d’inscrire dans son projet dans la continuité urbanistique du quartier des Grottes. Partant de la nouvelle place de la Pépinière, côté rue de La Servette, un cheminement piéton mènera au Reculet. Cet axe de circulation sera orné en son centre d’un auvent rectiligne. Depuis le Reculet, un passage donnera accès à la nouvelle gare souterraine au nord-est de la ville.

Les arbres, traits d’union

Le projet sera largement végétalisé, voire même boisé. Il offrira ainsi trois espaces ombragés au cœur de la cité. Ce dispositif insère la gare dans le système de parcs arborisés imaginé en son temps par l’architecte genevois Maurice Braillard. Ses deux extrémités inviteront le passant à l’emprunter. Au nord-est, le jury du concours a particulièrement été sensible au fait qu’il peut favoriser le développement harmonieux du grand îlot actuellement occupé par l’activité logistique de La Poste.

Ce réaménagement permettra ainsi de créer une couture urbaine entre un quartier des Grottes, fait de petits logements et de commerces, avec la gare de Cornavin qui devra absorber 100000 personnes par jour dans quelques années. Les aménagements prévus laisseront voir les trains arriver tout en bonifiant les trois accès aux quais.


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.