08:48 ARCHITECTURE

Le bois pour agrandir un site scolaire biennois construit tout en béton

Teaserbild-Quelle: Ville de Bienne

La Ville de Bienne doit se remettre à construire des écoles pour faire face à son développement démographique, notamment dans son futur quartier mixte de la Gurzelen. Son corps électoral est donc saisi d’un crédit de 58 millions pour une extension au complexe scolaire de La Champagne. Le bois dominera un site fait de béton massif depuis des décennies.

Bienne collège La Champagne 2

Crédit image: Ville de Bienne

La future extension se démarquera par sa structure bois régulièrement quadrillée par une trame en poteaux.

En voulant construire un nouveau collège dans le quartier en plein développement de la Gurzelen, la Ville de Bienne renoue avec une politique pratiquée pour la dernière fois dans les années 1960. Le corps électoral biennois doit se prononcer le 9 juin sur un crédit de 58 millions pour doter d’une extension l’école de La Champagne. Conformément aux dispositions du référendum obligatoire du canton de Berne, la population est invitée à donner son avis sur cette dépense, qui permettra aux autorités locales de gérer l’augmentation démographique attendues ces dix prochaines années.

Bâtiments dignes de protection
Un concours d’architecture anonyme a déjà permis à la Ville d’opter pour le projet Belvédère. Le nouveau bâtiment sera construit sur le site actuel de l’école, qui présente quelques traces de contamination en sous-sol, notamment au niveau des équipements sportifs du complexe. Les bâtiments existants sont considérés comme dignes de protection par le canton. Leur architecture épurée et leur structure en béton apparent forment un ensemble déjà imposant dont le projet architectural soumis en votation tient compte.

Une trame régulière en façade
Le nouveau bâtiment scolaire projeté aura une ossature bois. Ses façades et son intérieur seront marqués par une trame régulière en poteaux. De grandes portes coulissantes donneront accès à de vastes balcons. Ces derniers pourront également former un ombrage structurel pour moduler la température de ses 22 salles de classe. les espaces communs seront situés au rez-de-chaussée. Les plafonds se composeront d’éléments en caisson creux. Le toit plat sera coiffé de panneaux photovoltaïques. Une nouvelle salle de gymnastique en béton complète le projet.

Classes regroupées en pôles
Plusieurs salles de cours seront regroupées sous forme de pôle d’enseignement pour intégrer les activités spéciales. Au centre de ces unités, une zone d’atelier donnera accès aux classes par des portes transparents à vitrages latéraux fixes. Les locaux pourront aussi être utilisés dans le cadre de l’école à journée continue. La nouvelle école offrira ainsi une grande flexibilité dans son utilisation. Elle doit ouvrir ses portes à la rentrée 2027.  

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.