11:06 ARCHITECTURE

Le Grand Palais éphémère de Paris célèbre un bois olympique

Teaserbild-Quelle: Wilmotte et Associés Architectes

C’est une construction provisoire, mais déjà emblématique. Le Grand Palais éphémère ouvre ses portes à Paris, sur le Champ de Mars, après trois mois de chantier. Ce bâtiment démontable à la double ossature bois abritera plusieurs grandes manifestations avant de servir de site de compétition pendant les Jeux olympiques de 2024.

Grand Palais éphémère Paris

Quelle: Wilmotte et Associés Architectes

Le bâtiment s’inscrit dans la perspective du Champ de Mars de Paris, sans pour autant éclipser ses prestigieux voisins.

C’est une prouesse architecturale et technique, digne du défi posé par l’organisation des Jeux olympiques de 2024 à Paris. Le Grand Palais étant en rénovation, l’architecte Jean-Michel Wilmotte vient d’achever la construction de son pendant éphémère sur le Champ de Mars, devant le prestigieux bâtiment parisien de l’Ecole militaire. Le tout en trois mois, pour abriter diverses manifestations ou expositions dans les domaines de l’art et de la mode. En attendant les compétitions de judo et de taekwondo.

Le Grand Palais éphémère construit dans le prolongement entre la tour Eiffel et l’Ecole militaire à la particularité d’être modulable et surtout démontable. Sa charpente se compose d’une double ossature cintrée de 44 arches de bois culminant à 20 m de hauteur. Ces éléments ont été assemblés en atelier, ce qui a permis leur assemblage rapide sur place. Le profil de ces arcs fonctionnant en compression permet aussi une utilisation économe des matériaux.  

Coque isolante
Ce bâtiment, opaque en toiture, est translucide et transparent sur ses flancs. Il rappelle ainsi le Grand Palais et sa verrière, actuellement en rénovation. La structure, en lamellé-collé, est habillée à l’intérieur d’une coque qui garantit une forte isolation phonique. Ce qui sera largement apprécié des riverains. Le bois utilisé le prédestine d’ailleurs tout naturellement à acceu8illir en juillet prochain une importante rencontre de 2000 professionnels de la construction (Lire dans le Moniteur).

Le bâtiment est démontable. Il le sera d’ailleurs après les Jeux olympiques de Paris. Mais ses éléments modulaires pourront renaître ailleurs, sous de multiples formes. C’est en tout cas de vœu de ses concepteurs et de la ville de Paris, soucieuse de se présenter dans toute sa beauté au monde.

Pendant ce temps, le Grand Palais de Paris fait peau neuve


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.