17:09 ARCHITECTURE

L’EPFL se penche sur les effets du manque de lumière naturelle sur notre santé

Source de l'image teaser: 2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

C’est un cylindre tout simple qui cache bien son jeu. L’EPFL et la Haute Ecole d’art et de design de Genève présenteront dès novembre une structure de 6 m de haut révélant le rôle joué par la lumière naturelle sur la santé de la population des villes et l’architecture urbaine. Le projet sera aussi de la partie à la Biennale de Séoul.

EPFL lumière naturelle 3

Quelle: 2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

Par des lentilles de forme libre, les visiteurs de ce cylindre pourront se rendre compte des effets de la lumière naturelle sur leur santé à différents moments de la journée.

Les chercheurs de l’EPFL et du département d’architecture de la Haute Ecole d’art et de design (HEAD) de Genève sont sensibles au rôle  joué par la lumière naturelle chez l’être humain et dans bâtiment en milieu urbain. C’est pour l’exprimer qu’ils ont monté sur le campus d’Ecublens (VD) une structure cylindrique de 6 m de hauteur et de 4 m de diamètre. Les visiteurs peuvent y vivre les influences de la lumière naturelle sur leur quotidien à toutes les heures de la journée.

A l’intérieur de ce cylindre, des lentilles de formes libres redirigent les rayons lumineux pour former des images. Cela permet aux visiteurs de se raconter des histoires par l’illustration de sept moments dans la journée. Avec pour finalité d’évaluer le potentiel de la conception architecturale sur notre métabolisme en milieu urbain.

Espaces de vie insuffisamment éclairés
Les populations des villes vivent souvent à l’intérieur des bâtiments, dans des espaces pas toujours suffisamment éclairés de manière naturelle. Il peut en résulter des perturbations métaboliques, que l’architecture peut prévenir et corriger. Baptisée Circa Diem – autour du jour, l’expérience menée par l’EPFL et la HEAD recourt à des techniques d’utilisation des matériaux dans un environnement très simple dans sa conception. La lumière naturelle et sa performance au travers des lentilles permet d’intégrer les visiteurs dans un espace immersif.

EPFL lumière naturelle 2

Quelle: 2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

La lumière naturelle est savamment diffusée et réverbérée à l’intérieur du périmètre de l’exposition.

Ce projet sera ensuite présenté à la Biennale d’architecture de Séoul, en Corée du Sud. Il séjournera dès novembre six mois à l’EPFL, dans les locaux de l’ancien Artlab. Les recherches sur le rôle de la lumière naturelle sur la santé des populations urbaines se poursuivront en parallèle.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.