12:02 ARCHITECTURE

Lyon se drape de béton et de verre pour son nouveau Musée des Tissus

Teaserbild-Quelle: Musée des Tissus

Le futur Musée des Tissus, à Lyon, se drapera de béton et de verre pour exalter l’art du textile. Le projet de l’architecte français Rudy Ricciotti allie donc la construction en dur avec le savoir-faire de la capitale de la soie.

Il faut oser. Un bon projet d’architecture est à ce prix. Et Rudy Ricciotti, de Bandol, en France, la pratique. Son projet de nouveau musée des Tissus, à Lyon, entoure deux hôtels particuliers d’un nouveau bâtiment tout en béton et verre.

Le projet de nouveau musée de la capitale mondiale de la soie propose donc un écrin en dur pour des éléments par définition flottants. L’architecte qui vient de rencontrer le concours restreint lancé par la région Rhônes-Alpes ne l’oublie pas. Il prévoit notamment d’habiller une façade du nouveau bâtiment avec des textiles flottants. De quoi ouvrir le musée des Tissus sur l’un de ses rues adjacentes. Ce drapé en écharpe a particulièrement séduit le jury.

Les deux résidences particulières qui abritent le musée seront donc reliées par un nouveau complexe de bâtiments. Le coût du projet est estimé à plus de 50 millions d’euros. Le chantier utilisera des bétons respectueux de l’environnement et favorisera le recyclage des matériaux sur place.

Nouvelle muséographie

Outre la construction pure, l’architecte travaillera sur une nouvelle muséographie en réorganisant l’espace du musée et en proposant des nouveautés pour les collections qu’il renferme. Les jardins seront également mis en valeur pour créer un îlot vert dans un espace fortement urbanisé.

Une fois les travaux terminés, le visiteur retrouvera un parcours permanent et un plateau modulaire proposant des expositions temporaires ainsi que des résidences pour artistes. Le Musée des Tissus de Lyon se dotera également d’une académie des savoir-faire textiles,  d’un restaurant et d’un café, d’une librairie et d’un auditorium. De quoi  le transformer en centre culturel moderne. Deux ans après avoir été menacé de disparition, le musée amorce ainsi son renouveau, nem commençant par la restauration de ses anciens bâtiments. Le chantier de l’extension proprement dite est prévu pour 2023.

Lire encore dans le Moniteur

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.