08:49 ARCHITECTURE

Un kiosque chaux-de-fonnier sera transformé en emblème urbain

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

La Ville de La Chaux-de-Fonds (NE) a revu sa copie de la rénovation de son kiosque de la place du Marché. Un nouveau projet moins cher, orientera cet édicule vers un espace en voie de piétonisation. Un espace de rencontres sera notamment créé à l’ouest du bâtiment.

Kiosque Place du Marché ChxFds

Crédit image: Philippe Chopard

Ce kiosque doit mieux s’ouvrir sur sa place du Marché. Sa marquise sera donc prolongée à droite par un nouveau couvert et un espace de rencontres.

Retiré il y a quelques mois, le projet de rénovation du kiosque de la place du Marché de La Chaux-de-Fonds (NE) revient sous une mouture quelque peu allégée. Construit en 1952 et rénové en 2003, ce petit bâtiment doit en effet mieux s’intégrer dans l’environnement  d’une place en voie de réaménagement et de piétonisation. Selon l’exécutif chaux-de-fonnier, il faut le remettre en valeur, notamment en y installant une structure en gradins sous sa nouvelle marquise.

Le kiosque abrite principalement un abribus vitré et des sanitaires publics. Son socle en granit est malmené par le temps qui passe. Son orientation actuelle n’est pas axée sur les activités de la place du Marché, haut lieu en août du festival des arts de rue de la Plage des Six-Pompes. Tous ces défauts sont donc à l’origine d’un projet architectural complet.

Nouveau socle, nouveau couvert
Les travaux prévoient de créer un nouveau socle en béton sur trois faces de ce bâtiment. Cette assise sera prolongée à l’ouest, côté place, par un espace de rencontres et de spectacle, avec gradins en béton recyclé. La marquise qui le surplombe sera dotée d’une ouverture cylindrique en toiture. Cela lui permettra de mieux s’intégrer dans son voisinage. Les poteaux métalliques qui soutiennent ce nouveau couvert pourront aussi servir de descente pour les eaux de pluie. Les sanitaires seront rénovés et installés du côté sud du kiosque. Les volumes laissés vides dans le bâtiment pourront être réaffectés aux services communaux. L’enveloppe du kiosque sera enfin assainie et les installations techniques seront optimisées au nord.

Le retrait du projet en mai dernier a été bénéfique. La Ville a ainsi pu réduire son coût à près de 500'000 francs. Soit 190'000 francs de moins que la première mouture. Les travaux pourront se dérouler cette année, pour autant que le marché de la construction le permette. Ils dureront entre quatre et six mois. A terme, ce sera un nouvel espace de rencontres qui sera proposé à la population.

Une première mouture jugée trop bétonnée

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

SECU-R SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.