08:02 DIVERS

Facture salée pour Fribourg pour adapter ses arrêts de bus aux handicapés

Teaserbild-Quelle: CC_BY-AS_3.0

Pour assurer l’entier accès aux transports publics aux personnes à mobilité réduite, d’importants investissements sont nécessaires. Et la facture est particulièrement salée dans le canton de Fribourg, puisque 334 arrêts de bus sont concernés.

 

Bus et handicapés

Crédit image: CC_BY-AS_3.0

Les personnes à mobilité réduite ne doivent pas être empêché d’accéder aux transports publics, stipule la législation.

La mise en conformité des arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite coûtera cher au canton de Fribourg. Après avoir fait voter un crédit d’engagement de 21 millions il y a deux ans, le gouvernement doit se rendre compte de l’ampleur de sa tâche et des surcoûts qu’elle va engendrer. Selon La Liberté, le financement du rehaussement des quais pour faciliter l’embarquement de chaises roulantes est au centre de la tourmente. Les normes changent en effet plus vite que le rythme des travaux.

L’Etat de Fribourg a identifié 334 arrêts sur les routes cantonales à mettre en conformité à la Loi sur l’égalité pour les handicapés. Tous les districts fribourgeois sont concernés, et les plus grandes communes encore davantage. La facture est répartie entre les collectivités et les Transports publics fribourgeois.

Travaux titanesques
Les travaux de réadaptation sont conséquents. Ils touchent la hauteur des quais, les accès à ceux-ci, l’évacuation des eaux, voire le réaménagement de certains carrefours ou l’achat de terrains. Le crédit voté par le Grand Conseil est financé par les entreprises des transports à raison de 20%.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.