13:55 DIVERS

La Caserne de La Poya bascule en mains fribourgeoises

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

La Caserne de la Poya, exploitée par l'armée suisse depuis 1953, sera reprise par le canton de Fribourg à la fin de cette année après des travaux d’assainissement partiel. Le Centre fédéral d’asile continuera d’occuper les locaux jusqu’à la fin mars 2024.

La Confédération et l’Etat de Fribourg règlent les modalités de la reprise de la Caserne de la Poya.

Crédit image: Etat de Fribourg

Les locaux pourront être intégrés dans le futur développement du nord de la ville de Fribourg.

Une convention, signée par l’Office fédéral de l’armement (armasuisse Immobilier) et l’Etat de Fribourg, fixe à fin décembre la date formelle de reprise de l’ensemble du site fribourgeois de la Poya par le canton. La caserne accueillera cependant les migrants qui s'y trouvent actuellement pendant trois mois supplémentaires, plus précisément jusqu'au mois de mars 2024. A partir de l'année prochaine, le canton en reprendra pleine possession et pourra décider de son utilisation.

Terrains assainis par la Confédération
Les anciennes stations-service de l’armée seront démantelées et les terrains concernés assainis par la Confédération. Par ailleurs, cette dernière versera à l’Etat de Fribourg, à titre de dédommagement pour son départ anticipé, une indemnité correspondant à cinq années de loyer net, soit un total d’environ 2,5 millions de francs. L’accord règle également les aspects financiers de la restitution. Le canton récupère ses bâtiments ainsi que ceux qui ont été érigés ultérieurement par la Confédération et dont elle était propriétaire

L’armée utilisait le site de la place d’armes de la Poya depuis 1953. En 2019, la Confédération a informé le canton que l’armée quitterait le site de la place d’armes de la Poya avant l’échéance contractuelle du 31 décembre 2039 afin de centraliser les activités sur la place d’armes de Drognens, près de Romont.

Les migrants joueront les prolongations
La caserne accueillera le Centre fédéral d’asile (CFA) provisoire durant trois mois supplémentaires, soit jusqu’à fin mars 2024. Depuis janvier 2023, le Secrétariat d’Etat aux migrations exploite provisoirement le site de la caserne de la Poya à Fribourg pour l’accueil de requérants d’asile.
Il a obtenu une prolongation, compte tenu des flux migratoires à venir. Disposant de 550 places, la Poya accueille actuellement 207 personnes.

Pour la suite, le canton prévoit une utilisation mixte du périmètre pendant la phase transitoire. Celle-ci devrait aboutir d’ici la fin de la décennie à la construction d’un quartier urbain durable alliant activités, services et logement.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Doka Schweiz AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.