14:28 DIVERS

La Ville de Lausanne relance son Plan lumière sur dix ans

Teaserbild-Quelle: Concepto

Avec son nouveau Plan lumière, la Ville de Lausanne vise à diminuer la pollution lumineuse grâce à un éclairage innovant. Ce programme d’une durée de dix ans s'appuie sur une nouvelle méthode divisant le territoire lurbain en quatre zones, avec des niveaux d'éclairage variables selon les moments de la nuit.

Lausanne essaie de concilier l'éclairage public, qui répond à des enjeux de sécurité et d'esthétique urbaine, et la protection des espaces obscurs, qui ont été négligés jusqu'ici et qui influencent beaucoup le sommeil et la biodiversité des citoyens.

Crédit image: Concepto

Lausanne essaie de concilier l'éclairage public, qui répond à des enjeux de sécurité et d'esthétique urbaine, et la protection des espaces obscurs qui encourage la biodiversité.

Le premier Plan lumière de Lausanne, qui se termine ces jours,  était axé sur l’efficacité énergétique. Avec une part de 42 % de luminaires LED et l’éclairage des grands axes routiers plus marqué que celui des quartiers, il a atteint ses objectifs. Le nouveau Plan va prendre en compte les évolutions en matière de mobilité, comme les zones 30 km/h, les pistes cyclables ou la requalification d’espaces urbains en faveur des piétons. Le développement de l’éclairage LED et la lutte contre le recul de la biodiversité en ville vont aussi influencer les actions de ces dix prochaines années.

La Municipalité relance de ce fait un plan sur trois axes: la sobriété énergétique, la trame noire et l’attractivité nocturne selon les évolutions urbaines. Le programme prévoit une réduction de 50 % de la consommation de l’éclairage public d’ici 2033, selon les chiffres établis en 2019. Pour cela, tous les luminaires seront dotés de LED d’ici 10 ans,  avec des abaissements d’intensité ou des extinctions au cours de la nuit.

Trame noire et évolution urbaine
Une trame noire, par principe sans éclairage si possible, a
aussi été déterminée en superposant les cartes des réseaux biologiques et des zones d’activités nocturnes. Quatre zones ont été définies qui vont de la protection maximale de la biodiversité (zone 1, sans éclairage) à la mise en valeur conviviale et créative des espaces de vie sociale et culturelle (zone 4). Les zones 2 et 3 sont des espaces de transition.

La zone 1, peu habitée ou non, est la plus sensible en matière de biodiversité, Elle concerne principalement les zones foraines, les abords des parcs et les cours d’eau. Elle doit par conséquent être la moins éclairée possible, voire même plongée dans l’obscurité. Elle sera finalisée d’ici l’été prochain..

La zone 2, sensible en matière de biodiversité et largement habitée, présente des usages nocturnes réduits et des activités résidentielles, propices à une extinction dès 22h  ou 0h30. Les sources lumineuses utilisées s’adapteront mieux aux animaux nocturnes.

La zone 3, encore plus dense avec peu d’activités spécifiquement nocturnes. Prévoit un éclairage public d’une intensité s’abaissant durant la nuit. Enfin, la zone 4: avec ses activités sociales et culturelles importantes, lance l’idée d’un éclairage plus créatif pour embellir la ville la nuit et rendre l’espace public plus vivant et convivial. Un abaissement d’intensité est aussi prévu au cours de la nuit.

Extinction des vitrines
La Municipalité propose d’adapter le
règlement sur les procédés de réclame. Les enseignes lumineuses et l’éclairage des vitrines devront être éteints en même temps que l’éclairage public dans la zone 2, et éteints une heure après la fermeture et allumés au plus tôt une heure avant l’ouverture dans les zones 3 et 4. Les procédés lumineux seront interdits dans la zone 1. 

Illuminations et fêtes de fin d’année
Les illuminations patrimoniales seront réduites pour laisser place à un éclairage créatif comme nouveaux repères au centre-ville. Les illuminations des bâtiments les plus emblématiques seront rénovées dans l’esprit du Plan lumière pour être plus marquantes et cohérentes.

Pour la période de Noël, les décors et animations lumineuses actuelles seront maintenus. Pour remplacer le Festival Lausanne Lumière, un nouveau concept de parcours urbains lumineux sera élaboré d’ici deux ans avec la collaboration des commerçants et des restaurateurs. Avec un trajet permettant de voir 5 à 6 plus petites œuvres, il devrait permettre de découvrir chaque année un nouveau quartier et ses commerces.

Démarches participatives
Le Plan lumière II constitue avant tout une intention de principe. Les contours précis de chaque zone seront élaborés au fur et à mesure de son déploiement et seront discutés lors des démarches participatives pour les zones 1 et 2 de sorte à répondre au mieux aux besoins et aux spécificités de chaque situation locale. La mise en œuvre et les démarches d’accompagnement devraient débuter à l’automne 2024.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Jaquet SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.