08:07 DIVERS

Lausanne veut intensifier le recours à la géothermie pour le chauffage des bâtiments

Teaserbild-Quelle: Michel Bertolet/MiB Photographie

La Ville de Lausanne veut encore intensifier le chauffage de ses bâtiments par géothermie pour en réduire l’empreinte carbone. Elle veut ainsi créer une société pour rechercher les sites à l’ouest de son agglomération.

Géothermie Plaines du Loup 1

Quelle: Michel Bertholet/MiB Photographie

Les forages réalisés l’an dernier sur le site de l’écoquartier des Plaines-du-Loup ont montré que la géothermie pouvait être facilement utilisée pour chauffer les futurs bâtiments.

Le succès des forages géothermiques dans le futur écoquartier des Plaines-du-Loup, sur les hauts de Lausanne (VD) pousse la Ville à poursuivre ses efforts pour exploiter les ressources énergétiques de son sous-sol. La Municipalité souhaite ainsi développer des projets similaires et poursuivre ses recherches à l’ouest et au nord de la ville.

But de l’opération : assurer 10% des besoins de chaleur à Lausanne d’ici 2050. Moyen : créer Geool, une société chargée des prospections et de l’exploitation géothermiques dans l’ouest lausannois, secteur en plein développement. Cette société serait créée en partenariat avec les fournisseurs d’électricité de son secteur, parmi lesquels figure Romande Energie Holding SA.

Intégration au chauffage à distance
En finalité, la géothermie lausannoise contribuera largement à décarboner le bâtiment. Le chauffage représente en effet 60% des émissions de CO2 dans l’atmosphère. Elle pourra être intégrée dans des réseaux de chauffage à distance pour offrir à ce dernier de la chaleur renouvelable locale.

La nature géologique du sol lausannois dope les espoirs, Le toit des couches aquifères se situe une profondeur variant entre 1000 m au nord-ouest de l’agglomération à plus de 2500 m au sud-ouest lausannois. Les températures minimales des eaux oscillent entre 40 et 70 degrés. L’exploitation de ces couches ne nécessite pas de fracturation hydraulique. Les forages comme ceux des Plaines-du-Loup peuvent réduire le risque de tomber sur des failles en sous-sol.

Les Services industriels lausannois veulent ainsi poursuivre sur la lancée de la promotion de la géothermie. La création de Geool SA va leur permettre de rechercher et d’exploiter ces ressources. La Municipalité demande un crédit de 21 millions pour constituer le capital-actions de cette société. Elle le complète avec un autre montant pour mener des investigations pour trouver d’autres sites propices à la géothermie, au moyen de camions vibreurs.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.