10:03 DIVERS

Le canton du Jura limite les constructions au fil de l’eau

Teaserbild-Quelle: Ymblanter_CC_BY-AS_4.0

La construction à proximité des rivières et pièces d’eau est impossible dans le Jura. Le canton vient de terminer la révision de son périmètre de protection après des années de travail.

Saint-Ursanne 1

Crédit image: Ymblanter_CC_BY-AS_4.0

A Saint-Ursanne, les anciennes constructions ont pu garantir leur existence malgré une législation plus contraignante.

La nouvelle Loi fédérale sur la protection des eaux restreint les possibilités de construire, et le canton du Jura vient d’adapter sa propre réglementation, indique-t-il dans un communiqué. Bâtir les pieds dans l’eau n’est en principe plus possible. Après de longues années de travaux, le gouvernement se soucie ainsi davantage de son réseau hydrologique et de la protection de l’environnement.

Ainsi n’est-il plus autorisé de construire des installations ou des bâtiments dans le nouveau périmètre réservé aux eaux (PRE). Les dispositions légales comprennent toutefois la possibilité de dérogation, obtenue après une pesée des intérêts. Les installations ou immeubles actuels sont par contre garantis, précise le canton du Jura.

Toutes les communes concernées
Le nouveau PRE entre en  force pour tous les biens fonciers concernés par la présence d’une rivière ou d’une pièce d’eau. Le canton du Jura veut ainsi encourager la conservation de la biodiversité dans ses milieux aquatiques. Toutes les communes jurassiennes sont concernées, à l’exception de La Chaux-des-Breuleux.

Le canton du Jura est l’un des premiers cantons en Suisse à se doter de ce nouvel outil. La Confédération a imposé la révision de ces périmètres de protection des eaux avec une date butoir de 2018.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.