14:07 DIVERS

Le Château du Grand Air de Moudon voit son avenir en mains communales

Teaserbild-Quelle: CC_AS-A 3.0/Picswiss/Roland Zumbühl

Le Château du Grand Air de Moudon (VD) sera-t-il cédé en mains communales pour préserver sa vocation culturelle ? Les autorités locales hésitent encore à racheter cette bâtisse au canton de Vaud notamment pour sauver le musée dédié au peintre Eugène Burnand. Des projets de construction d'appartements sont en effet prévus sur son terrain.

Grand Air Moudon

Quelle: CC_AS-A 3.0/Picswiss/Roland Zumbühl

Le Château Grand Air abrite actuellement un musée dédié au peinte Eugène Burnand.

Il est urgent d’attendre… Le Conseil communal de Moudon (VD) n’entend pas racheter le château du Grand Air, bâtiment qui abrite le musée Eugène Burnand, sans étudier toutes les variantes possibles. Pourtant, le bâtiment et son terrain, propriété de l’Etat de Vaud, se trouvent au centre de convoitises diverses, avec le risque, redouté par Patrimoine suisse, de voir la colline sur lequel il est construit être totalement défigurée par de nouvelles constructions.

Moudon est déjà un joyau architectural. Mais sa vieille ville attire davantage que sa colline, qui comprend notamment trois bâtiments patrimoniaux d’importance. L’avenir du Grand Air est sur la table depuis 2015. La Municipalité avait alors été informée de la volonté du canton de vendre la parcelle de près de 13000 m² et ce qui est construit dessus. Elle a répliqué en faisant valoir son intérêt à la condition de maintenir le Musée Burnand là où il est et conserver le château Grand Air en mains publiques.

Une zone constructible complique la situation
L’affaire se complique car le terrain est en partie affecté à une future zone de villas mitoyennes et un immeuble multi-usages sur l’aire de parking actuelle. Le château date de 1649 et a subi sa dernière rénovation il y a 25 ans. Le prix de vente du tout est fixé à 1,8 million. Or, lors de sa dernière séance de juin, le Conseil communal a voulu des renseignements complémentaires sur l’avenir du terrain. Ce qui fait que l’acte de vente n’a encore pas pu être passé.

Ce flou fait réagir Patrimoine suisse, opposé à de nouvelles constructions sur cette colline emblématique de Moudon. Une pétition réclame au canton la déclaration du terrain concerné en zone inconstructible. Le canton menace de vendre le tout aux enchères avant la fin de l’année. La Municipalité n’a de ce fait que quelques mois pour acheter le Grand Air pour piloter le développement de la parcelle.

Des rénovations sont nécessaires
L’état du bâtiment génère quelques inquiétudes. Les façades et les combles ne sont pas isolées, les fenêtres en bois accusent leur âge et le sous-sol est formé de deux caves voûtées. Les équipements techniques sont en bon état, à l’exception de la chaudière à mazout qui devra être remplacée.

La ville de Moudon doit en conséquence racheter le Grand Air pour y développer des activités culturelles. Elle pourra conserver le Musée Burnand pour lui réserver le deuxième étage. Le premier étage pourra être loué à deux autres institutions. Pour cela, il faut engager des travaux de rénovation, créer un ascenseur et une terrasse extérieure avec buvette, pour un montant total de 600 000 francs.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.