14:07 DIVERS

Le village neuchâtelois de Gorgier n’aura pas son palmier de métal

Teaserbild-Quelle: Photomontage Etat de Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel en a fait une saga. Le Palmier, œuvre métallique de l’artiste Christian Gonzenbach, ne trouvera pas de port d’attache dans le lac, à Gorgier-Chez-le-Bart. La sculture avait été commandée pour décorer le pénintencier neuchâtelois, avant d’entamer une aventure juridique.

Palmier Gorgier

Crédit image: Photomontage Etat de Neuchâtel

L'oeuvre a passé d'un endroit à l'autre, entre la prison de Bellevue et le bord du lac.

Dans le cadre de la rénovation et de l’agrandissement du pénitencier de Bellevue, le canton de Neuchâtel avait choisi en 2011 l’artiste Christian Gonzenbach pour la réalisation d’une intervention artistique monumentale. Son projet de palmier métallique de 18m de haut avait été inspiré par une peinture réalisée par un détenu pour prendre place à côté des murs de l’établissement.

Recours en cascade
La
population et la commune de Gorgier étaient alors entrées en scène pour s’opposer au projet. Dès 2017, l’artiste avait réduit son projet pour proposer de l’installer dans le lac, à proximité du rivage de la plage de Chez-le-Bart ​et de son pavillon d’inspiration orientale. La commune a octroyé le permis de construire, mais le projet a été la cible de deux nouveaux recours. Finalement, ce sont les dispositions de la Loi sur l’aménagement du territoire qui ont conduit à abandonner ce projet artistique.

Des années d’errances
Quatre tentatives ont marqué ce parcours unique: la réalisation à l'intérieur de l'établissement de détention a vite été écartée pour des motifs de sécurité. La zone agricole avoisinante ne pouvait accueillir une construction de ce type. L'installation, déjà à Chez-le-Bart dans le lac, mais sous forme de radeau à disposition de la population, s'est heurtée à des impératifs de sécurité pour les baigneurs. A noter que le permis de construire, délivré à cette occasion, était entré en force en l'absence de recours. Le dernier projet prévoyait une implantation fixe proche du rivage.

Projet définitivement abandonné
Il convient aujourd'hui de renoncer à la réalisation et à l'implantation du Palmier
, communique l’Etat de Neuchâtel. Cette conclusion clôt plus de dix ans de démarches administratives et d'échanges avec les parties prenantes. Le canton et l’artiste sont encore en train de documenter ce projet et ses péripéties.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

srg | engineering - RG Riedweg et Gendre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.