10:01 DIVERS

L’éclairage automatisé des bureaux de l’EPFL réduit la consommation d’énergie

Teaserbild-Quelle: CC_BY-AS_2.0_Rama

Une thèse de doctorat de l’EPFL soutient que l’éclairage automatisé ses bureaux est source d’économies d’énergie. L’ingénieure Marta Benedetti a mené pendant une année des recherches sur les influences de la lumière artificielle et naturelle sur l’horloge biologique des occupants de divers bureaux.

EPFl stroes et éclairage

Crédit image: CC_BY-AS_2.0_Rama

Les stores automatisés des bureaux de l’EPFL agissent à la fois de manière écologique et bénéfique pour la santé de leurs occupants.

L’EPFL n’est pas avare de recherches concernant le confort et les économies d’énergie. Une récente thèse de doctorat le montre en s’attachant à un système de stores et d’éclairage artificiel automatisé. L’ingénieure Marta Benedetti entend ainsi mieux gérer la consommation d’énergie dans des bureaux, sans forcément se lever pour aller éteindre la lumière.

La doctorante a ainsi mené une étude auprès de 34 personnes pendant une année, visant à rationaliser la consommation d’électricité dans leurs bureaux. Les participants à cette enquête ont été divisés en deux groupes, l’un travaillant dans des locaux équipés de stores automatisés et d’un éclairage artificiel, et l’autre dans un bureau standard. 

Capteurs, lunettes et salive
Dans les deux cas de figure, les participants pouvaient intervenir sur l’éclairage et sur le positionnement des stores. La thèse a ensuite analysé de mesurer les effets sur leur organisme au moyen d’une montre connectée. Les « cobayes » ont ainsi été équipés de capteurs évaluant leur activité professionnelle et leurs phases de repos. Des lunettes spéciales ont aussi recueilli la quantité de lumière reçue chaque jour au niveau de leurs yeux. La chercheuse a aussi analysé la production des hormones de stress par prélèvement de salive. Elle a aussi équipé les locaux de compteurs pour mesurer la consommation d’électricité et de chauffage.

La thèse démontre que la consommation d’énergie dans les bureaux peut diminuer dans des pièces équipées de stores automatisés sans affecter le confort visuel de ses occupants. Marta Benedetti soutient ainsi que chacun peut vivre mieux en changeant son expoistion à la lumière naturelle et qu’un éclairage artificiel n’était de loin pas nuisible à l’horloge biologique.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.