08:12 DIVERS

Les CFF adaptent lentement leurs gares aux personnes à mobilité réduite

Teaserbild-Quelle: CFF

Les CFF adaptent progressivement l’accès à leurs trains aux personnes à mobilité réduites, mais ces travaux avancent à un rythme jugé trop lent. L’Office fédéral des transports indique que 400 gares doivent être transformées d’ici fin 2023.

Les quais de la gare de Genève aéroport et leurs accès à savoir escaliers, escalators et ascenseurs ont été rénovés et transformés. Les quais ont été rehaussés (de 42 à 55 cm) afin d’offrir plus de confort pour entrer dans les trains, particulièrement pou

Crédit image: CFF

Les mesures d’adaptation rehaussent notamment la hauteur des quais pour faciliter l’accès aux trains.

L'Office fédéral des transports (OFT) estime que l’adaptation des gares suisses aux personnes à mobilité réduite est plus complexe que prévu initialement.  Les nouvelles exigences de la législation fédérales ont en effet obligé les CFF à transformer plus de gares qu’initialement demandé, soit plus de 400 gares au lieu de 150. La gare de Genève-Aéroport a ainsi été adaptée en conséquence récemment.

D'ici 2028, les CFF auront investi plus de 2,5 milliards pour adapter leurs infrastructures. Ils ont rehaussé de nombreux quais dans toute la Suisse et installé des rampes et, dans certains cas, des ascenseurs. Fin 2023, ils auront transformé 434 gares sur les 764 concernées par ce programme. Les trois quarts des clients pourront ainsi voyager sans obstacles et sans assistance dans les gares des CFF dès 2024.

La transformation d’environ 300 gares supplémentaires ne sera engagée qu’après 2023. Les CFF sont en discussion avec les associations s’occupant du bien-être des personnes à mobilité réduite. Dans quelque 30 gares, soit les investissements sont disproportionnés, soit l’adaptation aura lieu lors du prochain entretien ordinaire de la qualité du réseau.

Mesures provisoires
Dans les gares où  l’utilité des transformations est disproportionnée par rapport aux coûts, la législation autorise le recours à des mesures de remplacement comprenant l’assistance fournie par du personnel ad hoc. Les CFF en proposeront temporairement dans toutes les gares qui ne seront pas accessibles sans obstacles de manière autonome à partir du début 2024.

Par ailleurs, les CFF ont en 2019 organisé et conduit 150'398 aides à l’embarquement et au débarquement de personnes à mobilité réduite. Sur la plupart des tronçons de trafic grandes lignes au moins un train par heure et par direction est accessible de manière autonome. Quelques lignes font cependant exception. En trafic régional, pratiquement tous les trains sont d’ores et déjà accessibles sans obstacles. 

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.