15:03 DIVERS

Les ruines du château de Grasburg à Schwarzenburg (BE) vont être assainies

Teaserbild-Quelle: René Edward Knupfer-Müller, Commons Wikimedia CC BY-SA 4.0

Les travaux d'assainissement des ruines de Grasburg, près de Schwarzenburg (BE), sont sur le point de débuter. Il s’agira de préserver la substance historique existante tout en améliorant l’état de ce site médiéval propriété de la Ville de Berne.

Vue de l'avant-château de la ruine Grasburg avec la tour depuis le sud-est. Les travaux d'assainissement débuteront en mars 2022.

Crédit image: René Edward Knupfer-Müller, Commons Wikimedia CC BY-SA 4.0

Vue de l'avant-château de la ruine Grasburg avec la tour depuis le sud-est. Les travaux d'assainissement débutent ces jours.

Les ruines du château de Grasburg se trouvent dans la commune de Schwarzenburg, mais appartiennent à la ville de Berne depuis 1894. En raison des intempéries et de l'augmentation des éboulements, elles menacent de se détériorer davantage. Dans une première étape, des mesures d'assainissement seront effectuées sur le château principal à partir de juin 2022. Dans une seconde étape, en mars 2023, des mesures de remise en état seront également prises sur l'avant-château.

Transport des matériaux par hélicoptère
Les autorités de la Ville de Berne ont  approuvé en mai 2021 un crédit de construction de 880'000 francs pour les travaux. La commune de Schwarzenburg a en outre promis une participation financière de 50'000 francs. D'éventuelles subventions proviendraient probablement du fonds de loterie cantonal et de l'Office fédéral de la culture. L'association de promotion « Region Gantrisch, Naturpark Gantrisch »soutient le projet en apportant son expertise, par exemple pour l'élaboration de panneaux d'information.

Le château de Grasburg a été construit vers 1220 ou 1230 et se trouve sur un éperon rocheux au-dessus des gorges de la Singine.

Crédit image: WWHenderson20, Commons Wikimedia CC BY-SA 3.0

Le château de Grasburg a été construit vers 1220 ou 1230 sur un éperon rocheux au-dessus des gorges de la Singine.

En mars 2022, un échafaudage sera monté autour du château principal dans le cadre des travaux. Le matériel nécessaire à cet effet et à d'autres mesures sera transporté par hélicoptère sur place. Ensuite, à partir d'avril 2022, des spécialistes du service archéologique cantonal et des restaurateurs procéderont à un examen de l'état des lieux et analyseront le matériel existant. Le service archéologique a déjà apporté son soutien lors de l'élaboration du concept d'assainissement et suivra également de près les travaux. 

Les murs en pierre naturelle conservés 
A partir de juin 2022, l'ouvrage sera nettoyé dans le cadre des mesures de remise en état, les murs en pierre naturelle seront en outre conservés par un mortier partiel et par la fermeture des joints, les pierres particulièrement usées des ruines seront remplacées et les fissures dans les murs seront comblées. En outre, les finitions sur les couronnements des murs seront contrôlées afin de déceler les dommages, puis végétalisées à nouveau.

Une fois les travaux de rénovation du château principal terminés, à l'automne 2022, les échafaudages seront probablement démontés. Une seconde étape suivra en mars 2023 avec des mesures de remise en état de l'avant-château, qui comprendront également la tour et les murs restants. Les travaux de construction seront effectués pendant la période hors gel, entre mars et octobre.

Les ruines de Grasburg sont inscrites à l'Inventaire suisse des biens culturels en tant que monument d'importance nationale. L'assainissement permettra d'assurer et de préserver la substance historique existante. Parallèlement, les travaux permettront de garantir la sécurité nécessaire sur le site du château pour qu'il reste accessible au public.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.