15:06 DIVERS

Quarante locataires victimes d’un gros scandale immobilier à La Chaux-de-Fonds

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Les immeubles insalubres du Bois-Noir, à La Chaux-de-Fonds, sont pris dans un très gros scandale immobilier, selon la RTS. Leur propriétaire est sous les verrous en attente d’une extradition. La situation avait obligé les autorités locales à faire évacuer une quarantaine de locataires en urgence.

Bois Noir La Chaux-de-Fonds 3

Quelle: Philippe Chopard

Le manque d’entretien de ces immeubles de La Chaux-de-Fonds cache un très gros scandale immobilier.

Après le clash social, la machine judiciaire. Le propriétaire de la barre d’immeubles insalubres du Bois-Noir, à La Chaux-de-Fonds (NEW), vient d’être arrêté en Ukraine et est l’objet d’une demande d’extradition. La RTS a révélé que l’évacuation forcée d’une quarantaine de locataires de ces bâtiments ce printemps cache l’un des plus gros scandales immobiliers de ces dernières années en Suisse.

La justice genevoise enquête en effet depuis longtemps sur un portefeuille d’hypothèques volontairement gonflés par son détenteur, un promoteur saint-gallois qui a mené grand train jusqu’’à son arrestation. Mais personne n’avait fait le lien avec les immeubles de La Chaux-de-Fonds, jusqu’au moment où le dernier propriétaire de ceux-ci a été arrêté.

La barre d’immeubles du Bois-Noir est désormais vide. Elle menaçait de s’effondrer en raison de son manque d’entretien. Chaque fois qu’elle changeait de mains, la Ville de La Chaux-de-Fonds a cherché à rendre son nouvel acquéreur attentif aux risques sécuritaires. Façades fissurées, statique menacée, ces immeubles, occupés par des personnes aux revenus modestes, n’étaient pas habitables. De guerre lasse, les autorités locales ont ordonné l’évacuation et veillé au relogement des personnes concernées.

Autorités locales démunies
La Ville de La Chaux-de-Fonds rappelle qu’elle était absolument démunie face à une valse de cession successive de ces immeubles. En fait, le même promoteur a à chaque achat créé une nouvelle société, sans rénover les biens. Les locataires et la Ville n’y ont vu que du feu pour se retrouver finalement victimes d’un engrenage implacable.

Immeuble aux enchères
Le propriétaire arrêté conteste déjà toutes les infractions qui lui sont reprochées. Les immeubles du Bois-Noir, qui ne valent plus rien, seront mis aux enchères ces jours. La Ville redoute de devoir financer leur rénovation ou leur démolition si personne ne les rachète.

 Lire ici: la Ville de La Chaux-.de-Fonds ordonne l’évacuation

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.