10:08 ECONOMIE

Avec un taux de vacance au plus bas, se loger à Genève relève de la mission impossible

Teaserbild-Quelle: OCSTAT

Un recul important du taux de vacances des logements a été enregistré dans le canton de Genève. Avec 0,37% au cours du semestre écoulé, il atteint son niveau le plus bas depuis neuf ans. Les appartements en location sont tout particulièrement touchés par le manque de disponibilités.

OCSTAT

Crédit image: OCSTAT


Au 1er juin 2022, le taux de vacance des logements (rapport entre le nombre de logements vacants, à vendre ou à louer, et le nombre de logements existants) baisse en un an et se fixe à 0,37 % dans le canton de Genève, contre 0,51 % en 2021. En constante augmentation entre 2006 (0,15 %) et 2017 (0,51 %), le taux de vacance s'était depuis stabilisé autour de 0,5 %.

4 et 5 pièces ont trop la cote
Ce sont les logements de 4 et 5 pièces (cuisine comprise) qui affichent les taux de vacance les plus bas (respectivement 0,30 % et 0,29 %), tandis que le marché est légèrement plus fluide pour les petits logements (0,48 % pour les studios et 2 pièces) et pour ceux de grande taille (0,60 % pour les 7 pièces ou plus).
Parmi le total de 911 logements vacants recensés au 1er juin 2022, 58 % sont situés en ville de Genève, qui ne concentre pourtant «que» 46 % de l'ensemble des logements du canton.

Locations impossibles
Par rapport à 2021, le nombre d'appartements vacants à louer recule fortement avec 714 objets, contre 1'026 il y a un an (- 30 %). Le nombre d'appartements à vendre (116 objets ; - 6 %) et celui des maisons individuelles à louer ou à vendre (81 objets ; - 2 %) sont plus stables. Pour les appartements vacants non meublés à louer, le loyer mensuel médian annoncé (sans les charges) est de 1'125 francs pour les 2 pièces (+ 2 % par rapport à 2021), alors qu'il se fixe à 2'179 francs pour les 4 pièces (+ 8 %). Pour les 3 pièces, il est légèrement inférieur à celui observé il y a un an (1'450 francs ; - 3%).

Autres articles intéressants

Annonces

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.