11:09 ECONOMIE

Bois-énergie s’engage contre le réchauffement climatique

Source de l'image teaser: Bois-énergie

L’association professionnelle Energie-bois monte aux créneaux en faveur de la biodiversité. Elle demande que les subventions fédérales soient mieux utilisées, tout en indiquant que l’exploitation des ressources forestières à des fins énergétiques participe aux efforts de lutte contre le réchauffement climatique.

Quelle: Youtube

L'exploitation du bois à des fins de chauffage est parfaitement compatible avec l'encouragement de la biodiversité, affirme Energie-Bois.

Le montant annuel des subventions portant préjudice à la biodiversité en Suisse donne le vertige. Les 40 milliards alloués dans le secteur des transports, du développement urbain, de l’agriculture et de la production d’énergie mettent à mal nos forêts et leur exploitation, indique l’association professionnelle Energie-bois. Qui met en parallèle le petit milliard accordé à l’encouragement de la biodiversité.

Production de grumes pures touchée

Même la sylviculture est touchée, lance Energie-Bois. Notamment en ce qui concerne la production de grumes pures. Mais l’association professionnelle n’entre pas pour autant en conflit avec l’économie. Pour elle, il s’agit de mieux redistribuer les fonds à disposition, de manière à ce que tout le monde en profite.

Saine exploitation des forêts

La construction a en effet de plus en plus recours au bois pour limiter les émissions de dioxyde de carbone et ainsi atteindre les objectifs de la lutte contre le réchauffement climatique. Energie-bois reste évidemment attaché à la production énergétique. L’association estime que le paquet de subventions distribuées par la Confédération doit s’orienter vers des programmes stimulant une «saine exploitation des forêts». Le réchauffement climatique met en péril certaines essences indigènes, comme le hêtre, le sapin blanc ou l’épicéa, précise-t-elle. Elle souligne que la lutte contre la sécheresse des bois est une opération de très longue haleine.

Récolte à bas coût

Mettre l’accent sur le bois-énergie soutient donc la biodiversité. Cela réduit l’utilisation des grumes et de diverses essences de qualité. La récolte s’effectue à bas coût et cela favorise les programmes en faveur du bilan zéro-carbone visé pour 2050.

Chauffage au bois encouragé

Pour cela, il faut rediriger une partie des subventions dommageables pour la biodiversité vers des mesures de protection de cette dernière. Energie-Bois est persuadé que cela permettra d’accorder plus de moyens à l’exploitation forestière et au chauffage au bois. Bois-énergie réitère que les fonds alloués à la biodiversité sont insuffisants. Les moyens supplémentaires qu’elle demande de réaffecter représentent le triple de ce qui est accordé actuellement, affirme-t-elle.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.