13:53 ECONOMIE

Des prix d’achat des logements stables et des loyers qui fluctuent

Teaserbild-Quelle: ImmoScout24 et CIFI mars 2024

En mars, les prix des logements suisses en propriété ont stagné, selon une analyse du Swiss Real Estate Offer Index. Alors que les régions à forte demande ont continué à progresser, les loyers ont baissé dans certaines autres parties du pays. Bassin lémanique inclus.

ImmoScout

Crédit image: ImmoScout24 et CIFI mars 2024

Le Swiss Real Estate Offer Index, relevé conjointement par SMG (Swiss Marketplace Group) et le cabinet de conseil immobilier CIFI est révélateur : les prix des appartements en copropriété ont augmenté de 0,4 % en mars. En l’espace d’un an, cela représente une hausse de 2,3 %.

Préférences pour la copropriété
Les acheteurs qui envisagent d’acquérir un logement devraient se concentrer principalement sur l’achat d’un appartement en copropriété plutôt que d’une maison individuelle,
cela pour deux raisons. Premièrement, l’offre de ce genre de logement est nettement plus importante en Suisse. Deuxièmement, les prix d’achat par bien sont plus bas et donc plus facilement finançables.

Stabilité pour les maisons individuelles
Le
prix des maisons individuelles ont également enregistré une légère hausse de 0,3 % en mars. Contrairement aux appartements en copropriété, ils sont restés pratiquement identiques par rapport à l’année précédente. Cela indique que les annonceurs ne s’attendent pas à pouvoir faire passer de nouvelles augmentations de prix pour le moment. 

Baisse des loyers dans l’Arc lémanique
A fin mars, les loyers proposés ont baissé de 0,2 % en moyenne dans le pays. En l’espace d’un an, on constate toutefois une augmentation sensible de 2,8 %. Cependant, l’évolution s varie considérablement d’une région à l’autre : les prix ont augmenté en Suisse centrale (1,7 %) avec des
piques à Zoug et à Lucerne. Des hausses modérées ont également été constatées dans la grande région de Zurich (0,7 %) et en Suisse orientale (0,2 %). Il faut s’attendre à de nouvelles hausses en raison de la forte pénurie de logements en Suisse centrale. En revanche, des baisses ont été enregistrées dans la région lémanique (-1,3 %), au Tessin (-1,3 %), en Suisse du Nord-Ouest (-0,7 %) et dans sur le Plateau (-0,4 %).

« La baisse surprenante du taux directeur de la Banque nationale suisse à 1,5 % fin mars est une bonne nouvelle pour les locataires qui n’ont pas l’intention de déménager, souligne Martin Weber, directeur du SMG. En effet, cela devrait favoriser la fixation du taux de référence des loyers au niveau actuel. Toutefois, pour que des baisses deviennent possibles à l’avenir, les taux d’intérêt hypothécaires devraient rester nettement inférieurs à leur niveau actuel sur une longue période en raison de l’inertie de la référence des loyers ».

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

MEVA Schalungs-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.