14:03 ECONOMIE

Geberit révèle des bénéfices d'exploitation record en 2021

Teaserbild-Quelle: zvg

Le groupe suisse Geberit, spécialisé dans les installations sanitaires, a fortement progressé à tous les niveaux au cours de l'année 2021. Malgré des bénéfices d’exploitation record et une nouvelle augmentation prochaine du dividende, l'entreprise avoue des perspectives d’avenir réservées.

C'est en Italie et dans la péninsule ibérique que Geberit a connu la plus forte croissance. L'Allemagne a augmenté ses ventes de près de 12 %, l'Autriche, de près de 20 %. Sur le marché national suisse, la croissance a été relativement modérée (7,5 %).

Crédit image: zvg

C'est en Italie et dans la péninsule ibérique que Geberit a connu la plus forte croissance. Sur le marché national suisse, celle-ci a été relativement modérée (7,5 %).

Le chiffre d'affaires de Gebert a grimpé de près de 16 % à 3,46 milliards de francs en 2021. L'entreprise a ainsi réussi à atteindre la plus forte croissance depuis son entrée en bourse en 1999. Les ventes ont également été nettement supérieures à celles de 2019 et ont atteint un nouveau record.

La « Home-Improvement-Trend »
La croissance exceptionnelle du chiffre d'affaires, selon Geberit, est due aux effets positifs de la pandémie, à une augmentation des stocks dans l'industrie du bâtiment et à des gains de parts de marché. En outre, l'intérêt des gens à investir dans leur propre logement est toujours élevé compte tenu de la pandémie en cours. Geberit appelle cela la « Home-Improvement-Trend ».

Barre du milliard franchie
Le bénéfice opérationnel avant intérêts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a augmenté de près de 16 % pour atteindre 1,07 milliard de francs. Le résultat record de l'année précédente a ainsi encore été dépassé et, pour la première fois, la barre du milliard a été franchie. En revanche, la marge correspondante a baissé de 10 points de base à 30,9 % comme Geberit l'avait prévu, car le chiffre d'affaires a augmenté encore un peu plus par rapport à l'EBITDA.

La croissance exceptionnelle des volumes est principalement responsable de la nette augmentation du bénéfice d'exploitation, indique le groupe. En revanche, la hausse massive des prix des matières premières ainsi que l'augmentation des coûts de l'énergie et du fret ont eu un impact négatif.

Le bénéfice net a même augmenté de près de 18 % pour atteindre 756 millions de francs. Un meilleur résultat financier a eu un effet positif. Le dividende devrait donc être augmenté de 1,10 franc pour atteindre 12,50 francs par action. Ce serait la onzième augmentation consécutive du dividende depuis 2011. Avec les chiffres présentés, Geberit a plus ou moins atteint les attentes des analystes.

Un avenir plutôt incertain
Les perspectives pour l'année en cours restent encore incertaines. En raison des inquiétudes persistantes liées à la pandémie et à la situation géopolitique instable, on renonce à donner des perspectives.

L'objectif est de « fournir des prestations convaincantes sur tous les marchés l'année prochaine également et de gagner de nouvelles parts de marché comme les années précédentes », selon Geberit. Les nouveaux produits lancés ces dernières années, le travail ciblé sur les marchés où la société est encore sous-représentée ainsi que la poursuite de l'expansion des activités de WC douche doivent y contribuer de manière importante.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.