14:34 ECONOMIE

La demande en bureaux bénéficie en Suisse des rattrapages de la crise sanitaire

Teaserbild-Quelle: CFF immobilier

En dépit de la morosité économique actuelle, les besoins de surfaces de bureaux n'ont pas diminué en Suisse au dernier trimestre 2022. Une étude du groupe immobilier américain CBRE révèle que les demandes ont retrouvé leur niveau d'avant la pandémie. 

Vue du bâtiment commercial et de bureaux idéalement situé près de la gare de Lucerne dans le quartier de Rösslimatt.

Crédit image: CFF immobilier

En 2023, grâce à la situation toujours très positive du marché du travail, la demande est stable. La situation varie toutefois selon les régions.

Le groupe immobilier américain CBRE Switzerland a analysé les offres publiées en ligne durant le quatrième trimestre de l’année dernière. Il a ainsi pu établir une nouvelle évaluation du volume des surfaces louées sur le marché des bureaux en Suisse. Et le résultat est réjouissant, en dépit du fait que les mesures de restriction à cause de la pandémie ont imposé le télétravail.

CBRE

Crédit image: CBRE, Meta-Sys, 2023

Selon cette étude, la demande placée de bureaux est estimée à environ 500'000 m² au quatrième trimestre 2022,. Elle a ainsi retrouvé son niveau d'avant la pandémie,  en faisant suite aux pics d’activité de mi-2021 à mi-2022. Ce repli s'explique d’une part par des effets de rattrapage qui s'estompent progressivement et d’autre part par le ralentissement de la croissance économique. Durant ce pic, de nombreuses entreprises avaient relancé leurs projets immobiliers repoussés pendant la crise sanitaire, ou alors avaient déménagé pour s’adapter à leurs nouveaux besoins en matière d'emplacements et de surfaces.

Parallèlement, le marché de l'emploi a probablement atteint son point culminant et, compte tenu de l'adoption généralisée du télétravail, la croissance des emplois n’est plus corrélée à l’évolution de l'absorption des surfaces de bureaux. En effet, les nouveaux postes créés ont moins besoin d’espace de travail supplémentaire qu’avant la pandémie, et peuvent désormais utiliser les surfaces excédentaires dans les locaux existants.

CBRE

Crédit image: CBRE, Meta-Sys, 2023

Toutefois l’analyse des différents secteurs géographiques du marché montre que les grands centres n'enregistrent qu'un faible recul. Cela a même conduit à une nouvelle baisse du taux de vacance des bureaux dans les centres des villes. Dans les communes en périphérie des grandes agglomérations ainsi que dans les zones plus rurales,la baisse est cependant plus nette. En comparant les chiffres du second semestre 2022 avec ceux de l'année précédente (deuxième semestre 2021), la demande placée n’a reculé que de 14 % dans les grandes villes, alors qu'elle a baissé de 23 % en périphérie et de 21 % dans le reste de la Suisse.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Trimble Suisse GmbH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.