08:07 ECONOMIE

La hausse des taux d’intérêt ne freine pas le renchérissement de l’immobilier

Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

L’augmentation des taux directeurs rend les hypothèques plus onéreuses et réduit l’attractivité des investissements immobiliers, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur la demande. Toutefois à l’heure actuelle, aucun retournement de tendance ne se manifeste au niveau des prix des maisons et des appartements, comme le révèle le Swiss Real Estate Offer Index.

Marly-Ancienne Papeterie-La hausse des taux d’intérêt ne freine pas le renchérissement de l’immobilier en juin 2022 en Suisse

Crédit image: Jean-A. Luque

Le marché immobilier reste extrêmement solide en Suisse. Les prix d'achat et de location seront plus impactés par l'inflation que la hausse des taux d'intérêts.

La hausse des prix de l’immobilier va-t-elle s’arrêter à cause de l’augmentation des taux d’intérêt en Suisse ? Au mois de juin, les observateurs n’ont constaté aucun signe de revirement du côté des vendeurs. Bien au contraire, les vendeurs d’appartements en copropriété ont à nouveau relevé leurs prix de 1,1% au cours du mois écoulé. Les personnes cherchant à vendre leur maison individuelle ont elles aussi pratiqué des prix plus élevés en juin. La hausse n’atteint cependant que 0,3%, comme l’indique le Swiss Real Estate Offer Index, relevé conjointement par SMG Swiss Marketplace Group et par le cabinet de conseil immobilier CIFI SA.

Marché très solide
Reste à savoir si les acheteurs seront prêts à s’acquitter de telles sommes, ce qui ne semble pas impossible, car les coûts des hypothèques ne constituent de loin pas le seul critère d’achat d’un logement en propriété. Contrairement aux hypothèques à taux fixe, les hypothèques liées au marché monétaire restent disponibles à des conditions extrêmement attractives. Comme les acheteurs putatifs doivent d’ores et déjà prouver à leur banquier qu’ils sont capables de supporter un taux hypothécaire de près de 5% en vertu des règles de viabilité financière en vigueur, il ne faut pas s’attendre à un effondrement du marché.

Loyers inchangés en juin
Les loyers publiés dans les annonces sont restés quasiment stables en juin (+0,1%). Ils dépendent en effet surtout de la demande d’espace habitable immédiate. Les loyers existants dans le cadre de baux déjà en cours risquent quant à eux d’augmenter du fait de couplage, prévu par la loi, avec le taux d’intérêt de référence et avec l’inflation générale.

Autres articles intéressants

Annonces

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.