10:29 ECONOMIE

Alpiq augmente son résultat 2022 malgré le conflit ukrainien

Teaserbild-Quelle: Alpiq

Le groupe Alpiq a affronté une situation très difficile en 2022, principalement à cause du conflit ukrainien et des prix de l’énergie toujours très élevés. Toutefois, il a réussi à augmenter son résultat opérationnel et contribué à assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique, en Suisse et à l’étranger.

Résultats Alpiq 1

Crédit image: Alpiq

Inaugurée en septembre dernier à Emosson (VS), la centrale hydraulique de Nant-de-Drance est l’un des plus beaux fleurons du groupe en matière de production d’énergie renouvelable.

Les entreprises énergétiques nagent en pleine turbulence, mais le groupe Alpiq annonce avoir amélioré ses performances en 2022. Cela malgré des prix encore très élevés et le conflit ukrainien, le grand fournisseur d’énergie affiche pour 2022 un résultat Ebitda de 473 millions, en hausse de 161 millions de francs par rapport à l’exercice 2021.

Alpiq est un contributeur essentiel à la sécurité de l’approvisionnement en Suisse et en Europe. Il entend aussi investir un milliard dans la promotion des énergies renouvelables en Suisse. Outre des projets de panneaux solaires installés sur des barrages alpins, le groupe a inauguré l’an dernier la centrale hydraulique de Nant-de-Drance, construite en souterrain entre les deux lacs artificiels d’Emosson (VS).

Enormes quantités rachetées
Les incertitudes générées par la guerre en Ukraine ont vite fait réagir Alpiq. Le groupe a racheté d’énormes quantités d’énergie sur les marchés, précise sa patronne Antje Kanngiesser dans un communiqué. Il a aussi reporté quelques travaux de maintenance prévus de longue date et consenti à une baisse de 70 millions de francs du résultat opérationnel.

Résultats Alpiq 2

Crédit image: Dietrich Michael Widmann, CC_BY-SA_3.0

Alpiq a pu compter sur la production de ses centrales nucléaires (ici Goesgen) pour compenser la baisse des importations de courant depuis la France.

L’entreprise a aussi été concernée par le réchauffement climatique, et par la fonte des glaciers en particulier. Elle a dû prendre des mesures pour gérer de manière préventive des volumes d’eau qu’elle turbine. Les lacs d’accumulation valaisans ont ainsi pu être maintenus à un bon niveau de remplissage. La production des deux centrales nucléaires de Goesgen et de Leibstadt a pu compenser la baisse des importations depuis la France. A l’international, l’activité des centrales  d’Italie, d’Espagne et de Hongrie (gaz et énergies renouvelables) ont aussi contribué à la sécurité d’approvisionnement des pays concernés. Enfin, Alpiq a réduit au maximum ses besoins immédiats en liquidités pour consolider sa stabilité. Le caractère volatil des prix et la disponibilité imprévisible des centrales et des matières premières l’imposaient.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

COFFRAGES COSMOS

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.